Présidentielle 2020 : Le choix du Président Ouattara sera suivi dans le Moronou

Ahoua N’Doli (3e à partir de la gauche) a mobilisé les femmes du Moronou. (Dr)
Ahoua N’Doli (3e à partir de la gauche) a mobilisé les femmes du Moronou. (Dr)
Ahoua N’Doli (3e à partir de la gauche) a mobilisé les femmes du Moronou. (Dr)

Présidentielle 2020 : Le choix du Président Ouattara sera suivi dans le Moronou

Le 17/03/20 à 20:40
modifié 17/03/20 à 20:40
A l'initiative de l’Uf-Rhdp du Moronou dirigée par N’Guessan Badou Harlette, les assises des femmes Rhdp du Moronou se sont tenues le 15 mars, au foyer des jeunes de Bongouanou, avec comme thème : " Pour une meilleure participation des femmes Rhdp du Moronou pour la victoire à la présidentielle 2020".

A cette occasion, l’inspecteur général d’État, Ahoua N’Doli Théophile, parrain de la cérémonie, a engagé les femmes du Moronou à soutenir le choix du Président Alassane Ouattara, à savoir Amadou Gon Coulibaly. " Femmes du Moronou, attachez vos pagnes pour aller sensibiliser, mobiliser pour la victoire de notre candidat ", tel est le message fort qu'il a tenu aux nombreuses femmes qui ont effectué le déplacement. Et de poursuivre : " Il faut que vous fassiez preuve de détermination, de discipline et de solidarité. Un parti, c'est avant tout l'organisation. Et au nom de la discipline au sein du parti, l'on s'aligne sur le choix de la majorité. Ici dans le Moronou, il faut être solidaires. Si nous ne le sommes pas, nous aurons des problèmes". Avant de confier aux femmes une mission: " Il faut faire en sorte que le Rhdp gagne en Côte d’'Ivoire et particulièrement ici dans le Moronou. Il vous faut occuper le terrain et recruter de nouveaux militants, avoir avec nous tous ceux qui sont Rhdp et aller chercher dans les autres partis. Il faut lorgner également du côté des nouveaux majeurs. Il faut qu'au soir du 31 octobre, le Moronou vote largement pour le candidat du Rhdp, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly".

Ahoua N’'Doli a félicité la présidente de l’Uf-Rhdp du Moronou, par ailleurs maire de la commune d'’Arrah, pour cette initiative d'organiser un séminaire afin de former et d'aguerrir les militantes. Il a également remercié les formateurs pour les rudiments apportés à ces dernières.

N'Guessan Badou Harlette a, quant à elle, indiqué que les femmes du Moronou se mettent, dès ce jour, en ordre de bataille pour la victoire du Rhdp. " Les élections approchent, Ouattara compte sur nous pour maintenir le Rhdp au pouvoir, pour hisser notre candidat au sommet de l’État. Nous les femmes du Moronou sommes déterminées à offrir une victoire éclatante à notre candidat. Surtout que nous adhérons au choix du Président Ouattara", a-t-elle déclaré. Et d'évoquer les raisons de l'organisation de ce séminaire qui est l'occasion de se rassembler, se donner des informations et se mobiliser avant de descendre sur le terrain.

Elle a rappelé le travail gigantesque abattu par le Chef de l’État qui fait la fierté de la Côte d’Ivoire. « La vérité se trouve au Rhdp, car c'est le parti qui rassemble pour la paix et la stabilité. Avec le niveau qu’a atteint la Côte d’Ivoire, l'on ne peut pas se permettre de revenir en arrière, d'où la nécessité de continuer l’œuvre de Ouattara avec Gon Coulibaly", a-t-elle conclu.

Zadi Estelle, déléguée départementale de Bongouanou, a sollicité de l'appui des cadres pour l'établissement des Cni des femmes. Bakayoko Gaoussou, Brou Yapo, Nando Louis et Yéo Lanciné, constituant la délégation de la direction exécutive adjointe chargée de la formation du parti venue d'Abidjan, ont fait des communications sur les idéaux du Rhdp, sa gouvernance et le rayonnement de la Côte d’Ivoire à l'international.


Le 17/03/20 à 20:40
modifié 17/03/20 à 20:40

LES + POPULAIRES

Fonction publique/Opération contrôle physique de présence : La phase des réclamations s’ouvre le lundi 8 juin Réponse à la Covid-19 : Le chef de l'ONU appelle à la solidarité et à un "vaccin des peuples" contre le virus Covid-19 : L'OMS reprend les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine