Rhdp/Kouyaté Abdoulaye: "Nous allons nous donner tous les moyens pour la victoire d’Amadou Gon Coulibaly"

Le ministre Touré Mamadou président de la cérémonie avait à ses côtés, plusieurs cadres du RHDP. (DR)
Le ministre Touré Mamadou président de la cérémonie avait à ses côtés, plusieurs cadres du RHDP. (DR)
Le ministre Touré Mamadou président de la cérémonie avait à ses côtés, plusieurs cadres du RHDP. (DR)

Rhdp/Kouyaté Abdoulaye: "Nous allons nous donner tous les moyens pour la victoire d’Amadou Gon Coulibaly"

Le 17/03/20 à 13:59
modifié 17/03/20 à 13:59
Les coordonnateurs régionaux, départementaux et sous-préfectoraux de la région du Haut-Sassandra ont été investi, le dimanche, à la mairie de Daloa.
L’Union des enseignants Rhdp (Ue-Rhdp) a procédé le 15 mars, à la mairie de Daloa, à l’investiture des coordonnateurs régionaux, départementaux et sous-préfectoraux de la région du Haut-Sassandra. La cérémonie s’est tenue en présence de quelques hauts responsables du Rhdp, au nombre desquels, Mamadou Touré, Kouyaté Abdoulaye (président de l’Ue-Rhdp), Babaud Darret, Samba Coulibaly.

A l’occasion, Kouyaté Abdoulaye a lancé un appel à l’intention de « tous ceux qui s'opposent à la candidature d’Amadou Gon Coulibaly ». Il les a invités à se démarquer de cette attitude. Car, dira-t-il, « un pied dedans, un pied dehors, c’est dehors ».

Pour lui, il est inacceptable qu’un militant du Rhdp conteste le choix d’Amadou Gon Coulibaly, comme candidat du parti, à la présidentielle de 2020. « Je voudrais qu’on soit clair. Si on n’a pas eu le courage de se présenter candidat lors de la réunion et qu’un candidat a été choisi, il est hors de question qu’on cherche à le combattre. Soit, on est avec nous, soit on n’est pas avec nous. Et si on n’est plus avec nous, qu’on ait le courage de partir. Nul n’est irremplaçable. Qu’il prenne leur position et que nous avancions parce que le pays peut avancer sans eux. Un pied dedans pour les intérêts un pied dehors pour contester, vous êtes dehors. Mais qu’ils sachent que nous allons nous donner tous les moyens pour la victoire d’Amadou Gon Coulibaly », a-t-il insisté.


Les cadres du RHDP se disent déterminés à tout mettre en œuvre pour la victoire du candidat du parti, Amadou Gon Coulibaly, à la présidentielle de 2020. (DR)



Pour sa part, Mamadou Touré, parrain de la cérémonie, s’est dit fier de la mobilisation et a salué le président de l'Ue-Rhdp, Kouyaté Abdoulaye, pour le travail de mobilisation qu’il abat sur le terrain. Il a aussi passé en revue toute l’actualité politique du pays dont les réformes constitutionnelles, la désignation du Premier ministre comme candidat du Rhdp.

Mamadou Touré a exhorté les militants à ne pas écouter la « campagne d’intoxication » que mènent l’opposition sur la question de la modification de la Constitution. Car dira-t-il, « le Président ne va jamais tripatouiller la Constitution pour éliminer un candidat ».

Il a dans la foulée rassuré les militants que le parti houphouetiste est un parti organisé et qui, à travers son président Alassane Ouattara, a démontré qu’il reste un parti qui noue avec le développement et que toutes les actions menées sur le terrain par les cadres du Rhdp se font de façon organisée. « Le président du Rhdp à l’avantage d’être un homme organisé, structuré. Depuis qu’il est aux affaires, vous constatez avec moi que tous les actes qu’ils posent ne se font pas au hasard », a-t-il lancé.

Mamadou Touré a aussi salué la politique menée par les cadres du Rhdp sur le terrain, en prélude aux élections de 2020 « La politique ce n’est pas les discours dans un siège. Nous, notre politique, ce sont les atouts du développement et sur le terrain, la proximité avec des populations », a-t-il indiqué.

Revenant sur le choix d’Amadou Gon Coulibaly, le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l'Emploi des jeunes a rappelé que ce choix est l’aboutissement d’un processus démocratique.

A ceux qui estiment que le candidat Amadou Gon Coulibaly a été imposé, il a répondu en ces termes. « Mais eux même leur candidat qui s’est déclaré sur France 24, l’a-t-il fait après des primaires ? Quelle instance de GPS s’est réunie pour le designer ? », s’est-il interrogé. Rappelant que le consensus fait partir des fondamentaux de la démocratie.

Le 17/03/20 à 13:59
modifié 17/03/20 à 13:59

LES + POPULAIRES

Fonction publique/Opération contrôle physique de présence : La phase des réclamations s’ouvre le lundi 8 juin Réponse à la Covid-19 : Le chef de l'ONU appelle à la solidarité et à un "vaccin des peuples" contre le virus Covid-19 : L'OMS reprend les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine