Rencontre internationale : Grand-Bassam, capitale du Lions club les 17 et 18 avril

Christiane Duncan, gouverneur du district 403 A2 (au centre), attend beaucoup de la rencontre de Grand-Bassam. (DR)
Christiane Duncan, gouverneur du district 403 A2 (au centre), attend beaucoup de la rencontre de Grand-Bassam. (DR)
Christiane Duncan, gouverneur du district 403 A2 (au centre), attend beaucoup de la rencontre de Grand-Bassam. (DR)

Rencontre internationale : Grand-Bassam, capitale du Lions club les 17 et 18 avril

Le 17/03/20 à 09:00
modifié 17/03/20 à 09:00
Les Lions viendront des quatre pays de la sous-région et d’ailleurs pour le congrès du district 403A2.
Plus de 300 membres du Lions club international issus des quatre pays (Liberia, Sierra Léone, Togo, Côte d’Ivoire) qui composent le district 403A2 autonome et leurs pairs des autres zones se retrouveront à Grand-Bassam les 17 et 18 avril. Et ce, dans le cadre du premier congrès du district dénommé congrès de Côte d’Ivoire à Grand-Bassam (Cocib).

L’information a été rendue publique le 10 mars par Christiane Duncan, gouverneur du district 403A2, au cours d’une conférence de presse, au 20e étage de l’immeuble Sciam au Plateau.

« Quel Lions club dans la 8e aire constitutionnelle pour un impact communautaire certain ? », c’est autour de ce thème que les Lions mèneront leurs réflexions aux assises de Grand-Bassam, qui revêt, selon Christiane Duncan, une importance particulière.

Puisqu’il s’agit du premier congrès du district autonome 403A2 et sous la mandature d’une Ivoirienne. Et cette rencontre sera précédée, le 16 avril de la 3e réunion de cabinet du gouverneur et d’une série de formations à l’endroit des Lions. L’autre particularité de la rencontre est le choix de la ville de Grand-Bassam. Qui, selon Christiane Duncan, n’est pas fortuit.

Située à 20 min d’Abidjan et ancienne capitale de la Côte d’Ivoire, Grand-Bassam, ville balnéaire classée au patrimoine mondial de l’Unesco mérite que les non nationaux la découvre pour ses nombreux atouts touristiques. Explique le gouverneur du district. Qui appelle les entreprises et autres partenaires désireux d’accompagner le Lions Club à ne pas hésiter. Le premier Cocib se tiendra sous le parrainage du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et sous le patronage du vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan.

Faut-il le rappeler, le Lions club international est le plus grand club service au monde. Il regroupe plus de 1,5 million de membres répartis à travers 210 pays dans le monde. Avec pour devise, « nous servons ». Plusieurs actions sociales et humanitaires sont à l’actif de ce club service. A savoir, la construction, l’équipement d’infrastructures de santé, des dépistages et prises en charge de malades, notamment en ophtalmologie.

La politique éducative avec la réalisation d’infrastructures scolaires n’échappe pas à ce club service. Le Lions club a la même organisation à travers le monde. Les clubs sont regroupés en zones, les zones en régions et les régions sont regroupées en Districts.


Le 17/03/20 à 09:00
modifié 17/03/20 à 09:00

LES + POPULAIRES

Action sociale/Bakayoko-Ly Ramata aux personnes en situation de handicap : « Votre potentiel compte dans le développement de la Côte d’Ivoire ! » Ecole inclusive : Plus de 150 enseignants formés et 30 écoles réalisées Lutte contre le Covid-19 : Une entreprise japonaise vole au secours de l’Etat