Boxe : Bessé Mobio Henry a tiré sa révérence

Bessé Mobio Henry dit Sony, triple champion d’Afrique dans la catégorie des lourds légers est décédé. (DR)
Bessé Mobio Henry dit Sony, triple champion d’Afrique dans la catégorie des lourds légers est décédé. (DR)
Bessé Mobio Henry dit Sony, triple champion d’Afrique dans la catégorie des lourds légers est décédé. (DR)

Boxe : Bessé Mobio Henry a tiré sa révérence

Le 16/03/20 à 20:09
modifié 16/03/20 à 20:09
La boxe ivoirienne est en deuil. Elle vient de perdre l’un de ses illustres athlètes. Bessé Mobio Henry dit Sony, triple champion d’Afrique dans la catégorie des lourds légers est décédé jeudi dernier des suites d’une courte maladie. Un décès qui intervient au moment où, il s’apprêtait à monter sur le ring pour le championnat du monde Wbc des lourds légers prévu l’année prochaine.

Dans le milieu de la boxe et surtout au niveau de la Fédération, c’est la consternation. « C’était l’un des meilleurs de sa génération. Je l’ai eu sous ma coupole à l’âge de 15 ans au camp Gallieni. J’ai gagné deux titres de champion d’Afrique avec lui. Lors de son troisième titre, je n’étais pas présent parce que je ne me portais pas bien. Sa disparition nous attriste et nous laisse orphelin mais c’est la volonté de Dieu. C’était un boxeur passe partout parce qu’il s’adaptait à n’importe quel adversaire. Il avait toujours des astuces pour le contrecarré. C’était un véritable puncheur », a commenté le doyen Zombo Gaudens, son entraîneur.

Rappelons que le dernier combat de Mobio Besse Henry remonte à 2008. Le président de la Fédération ivoirienne de boxe a indiqué que les obsèques du champion ivoirien débuteront le 28 mars.



Le 16/03/20 à 20:09
modifié 16/03/20 à 20:09

LES + POPULAIRES

Koumassi : La Paroisse Notre Dame de l’Assomption cambriolée Rencontre interreligieuse : Un appel à la paix lancé par la communauté Sant’Egidio Prières œcuméniques: Musulmans et chrétiens unis pour la fraternité à Anono