Secteur de la construction : La 3e édition du salon de l’immobilier s’est tenue samedi

Le salon de l’immobilier permet aux populations de s’informer sur les voies et moyens d’acquérir un logement en Côte d’Ivoire. (DR)
Le salon de l’immobilier permet aux populations de s’informer sur les voies et moyens d’acquérir un logement en Côte d’Ivoire. (DR)
Le salon de l’immobilier permet aux populations de s’informer sur les voies et moyens d’acquérir un logement en Côte d’Ivoire. (DR)

Secteur de la construction : La 3e édition du salon de l’immobilier s’est tenue samedi

Le 14/03/20 à 19:14
modifié 14/03/20 à 19:14
Le troisième salon de l’immobilier s’est tenu le samedi 14 et dimanche 15 mars, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, à Cocody. Initié par la structure Mind’Ici, en partenariat avec le ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, cette édition avait pour thème : « L’innovation immobilière face au défi du développement durable ». Il a enregistré la participation d’une trentaine d’entreprises immobilières et de structures connexes.

La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence du ministère de la Ville, représenté par le conseiller technique, Touré Mamoudou, celle du ministère des Transports, représenté par Tiéssé Lucien, directeur de la circulation ainsi que la présence du Directeur général du logement et du cadre de vie, Célestin Koala, représentant, le ministre de la Construction, du Logements et de l’Urbanisme.

A la cérémonie d’ouverture, le représentant du ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme a félicité les initiateurs de ce salon pour leur contribution au développement du secteur de l’immobilier en Côte d’Ivoire. Il a souligné que la problématique de l’immobilier et du logement en Côte d’Ivoire est un sujet préoccupant pour le gouvernement ivoirien. « Depuis 2010, le gouvernement a décidé de faire de la question du logement, une priorité majeure. Nous avons pour ambition de revenir à la location-vente, sans apport initial, afin de permettre à tous ceux qui n’ont pas de garanti bancaire, d’acquérir des logements », a-t-il affirmé.

Le Directeur général du logement et du cadre de vie, a par ailleurs exhorté toutes les structures évoluant dans le secteur, à faire preuve d’innovation. « Il faut innover, exploiter de façon efficiente les terrains, concevoir des villes durables, des plans de villes et des schémas beaucoup plus harmonieux. Avec des équipements de proximité, des espaces verts. Il faut pouvoir construire 500 000 logements sociaux, sans détruire tout le couvert végétal. Innover, c’est industrialiser la production », a-t-il insisté.

Dans le même sens, le conseiller technique du ministère de la Ville, a indiqué qu’il est fondamental de veiller à l’équilibre des villes. « L’immobilier doit intégrer les nouveaux paradigmes tels que le développement durable, l’harmonie et la symbiose architecturale. Nous devons repenser le mode d’habitations », a-t-il affirmé.

Pour sa part, le commissaire général du Salon, Cynthia Lath, a indiqué que plus de 25 000 visiteurs sont attendus pour cette troisième édition.


Le 14/03/20 à 19:14
modifié 14/03/20 à 19:14

LES + POPULAIRES

Fonction publique/Opération contrôle physique de présence : La phase des réclamations s’ouvre le lundi 8 juin Réponse à la Covid-19 : Le chef de l'ONU appelle à la solidarité et à un "vaccin des peuples" contre le virus Covid-19 : L'OMS reprend les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine