Formation en énergie renouvelable et efficacité énergétique: La Cgeci fait sa rentrée officielle dans le projet

Les parties prenantes du  projet de Formation professionnelle dans les secteurs des Énergies renouvelables et de l’Efficacité énergétique en Côte d’Ivoire (ProFERE). (DR)
Les parties prenantes du projet de Formation professionnelle dans les secteurs des Énergies renouvelables et de l’Efficacité énergétique en Côte d’Ivoire (ProFERE). (DR)
Les parties prenantes du projet de Formation professionnelle dans les secteurs des Énergies renouvelables et de l’Efficacité énergétique en Côte d’Ivoire (ProFERE). (DR)

Formation en énergie renouvelable et efficacité énergétique: La Cgeci fait sa rentrée officielle dans le projet

Le 14/03/20 à 14:13
modifié 14/03/20 à 14:13
La mise en œuvre d’une partie des activités du volet « promotion des Pme » du projet de Formation professionnelle dans les secteurs des Énergies renouvelables et de l’Efficacité énergétique en Côte d’Ivoire (ProFERE) a été confiée au patronat ivoirien.
Renforcer les capacités des entreprises, particulièrement des Pme, en matière d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique, telle est la mission confiée à la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci), dans le cadre de la mise en œuvre du projet de Formation professionnelle dans les secteurs des Énergies renouvelables et de l’Efficacité énergétique en Côte d’Ivoire (ProFERE).

La cérémonie de lancement de la coopération de la Cgeci avec les parties prenantes de ce projet a été organisée, le 12 mars, au siège du patronat au Plateau, Abidjan.

L’État de Côte d’Ivoire, à travers le ministère en charge de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, a mis en place avec l’appui du gouvernement allemand, via l’Agence de coopération technique allemande (Giz) le projet de « Formation professionnelle dans les domaines des Énergies renouvelables et de l’Efficacité énergétique en Côte d’Ivoire » dénommé projet ProFERE.

Financé au départ à hauteur de cinq millions d’euros, soit plus de trois milliards de F Cfa par le gouvernement allemand et exécuté par la Giz sur la période 2019-2021, le ProFERE a bénéficié d’un fonds additionnel de 8,9 millions d’euros, soit plus de 5 milliards de F Cfa, portant le financement actuel du projet à 13,9 millions d’euros (plus de 9 milliards de F Cfa). Le ProFERE vise principalement à augmenter la disponibilité d’une main-d’œuvre qualifiée et favoriser une gestion locale spécialisée des énergies renouvelables (EnR) et de l’Efficacité énergétique (Ee) sur le marché de l’emploi en Côte d’Ivoire.

La cooptation du patronat ivoirien pour participer à la mise en œuvre du projet, matérialisée par la cérémonie de lancement de la coopération Cgeci-ProFERE/Giz, «est conforme à la vision de Monsieur le Secrétaire d’État qui est de bâtir la politique de la formation professionnelle en étroite collaboration avec le secteur privé pour favoriser l’adéquation formation-emploi », a soutenu Traoré Béma, le représentant de Brice Kouassi, le secrétaire d’État chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle.

Il a rappelé les objectifs du projet, à savoir notamment mettre en place une offre de formation continue, améliorée et adaptée aux besoins du secteur privé dans le domaine des Énergies renouvelables et de l’Efficacité énergétique ; intégrer des modules de formation en Énergie renouvelable et de l’Efficacité énergétique dans les programmes de formation initiale ; mettre en place un partenariat dynamique entre les Petites et moyennes entreprises locales et les établissements publics et privés de formation professionnelle dans le domaine des Énergies renouvelables et de l’Efficacité énergétique ; renforcer les capacités des Petites et moyennes entreprises à diffuser les technologies solaires et l’Efficacité énergétique.

Traoré Béma a aussi traduit la reconnaissance du gouvernement à l’Allemagne pour son soutien constant dans divers projets de développement engagés par la Côte d’Ivoire. « Je voudrais saluer la présence et le soutien de Monsieur l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne en Côte d’Ivoire et vous traduire la reconnaissance des autorités ivoiriennes pour la mise en place de ce projet », a-t-il dit.

Pour la Cgeci, ce programme ne sera une véritable réussite que si, à son terme, trois résultats sont atteints : des experts formés dans les différents métiers liés aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique; des experts capables d’assurer les audits énergétiques, la maintenance des équipements photovoltaïques ; et des entreprises qui constatent une réduction de leurs factures énergétiques, a fait savoir son directeur exécutif, Stéphane Aka-Anghui.



Le 14/03/20 à 14:13
modifié 14/03/20 à 14:13

LES + POPULAIRES

Crise sanitaire: Crise sanitaire: Voici la différence entre le Rhume, la Grippe et le Coronavirus Coronavirus/Couvre-feu : Trois corps enlevés et 16 personnes interpellées dans la nuit de samedi à Dimanche Crise sanitaire : Voici les numéros utiles pendant le couvre-feu et suspiscion de symptômes…