Transformation numérique : Le Digital, une opportunité d’accélération de la croissance de la Côte d’Ivoire

Philippe Cahez, directeur général de Gfi Côte d’Ivoire, et Franck Hourdin, en charge des Moyennes et grandes entreprises en France et à l’International chez Sage. (DR)
Philippe Cahez, directeur général de Gfi Côte d’Ivoire, et Franck Hourdin, en charge des Moyennes et grandes entreprises en France et à l’International chez Sage. (DR)
Philippe Cahez, directeur général de Gfi Côte d’Ivoire, et Franck Hourdin, en charge des Moyennes et grandes entreprises en France et à l’International chez Sage. (DR)

Transformation numérique : Le Digital, une opportunité d’accélération de la croissance de la Côte d’Ivoire

Le 13/03/20 à 00:46
modifié 13/03/20 à 00:46
Philippe Cahez, directeur général de Gfi Côte d’Ivoire, et Franck Hourdin, en charge des Moyennes et grandes entreprises en France et à l’International chez Sage, ont expliqué les enjeux de la numérisation à l’occasion du « Gfi Africa Tour 2020 – Edition Sage ».

Avec 40 % du Produit national brut (Pnb) de l’espace de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), la Côte d’Ivoire reste un pays à fort potentiel de croissance. Une croissance qui, au dire de Philippe Cahez, directeur général de Gfi Côte d’Ivoire, une entreprise de service numérique française, pourrait connaître un véritable coup d’accélérateur si le pays atteint ses objectifs de transformation numérique. Il l’a dit, mardi, en marge d’une rencontre dans le cadre de la première édition du « Gfi Africa Tour 2020 – Edition Sage » au Golf Hôtel, à Cocody.

Pour Franck Hourdin, chargé des Moyennes et Grandes Entreprises en France et à l’International chez Sage, partenaire du projet, la Côte d’Ivoire est un pays digital porté sur la numérisation pour tous. « Nous sommes au début de la transformation numérique des Entreprises en Côte d’Ivoire. Nous souhaitons accompagner cette mutation à travers de nouveaux usages que nous mettons à disposition des Entreprises et que sont la mobilité, le Cloud, l’intelligence artificielle, etc. », fait-il savoir.

La Côte d’Ivoire, à son avis, va plus vite que l’Europe. Cette révolution digitale est donc une opportunité unique pour le pays de booster son développement inclusif.

Philippe Cahez, dans le même ordre, soutient que le meilleur est à venir en matière de solutions numériques pour la Côte d’Ivoire. « Le pays est incontournable dans l’espace Uemoa et en Afrique. Il a un dynamisme supérieur aux autres Etats de la sous-région. Il est question, pour lui, d’être prêt au moment opportun, et c’est maintenant ! », relève-t-il.

Sage compte plus de mille clients en Côte d’Ivoire, qui font partie d’une première génération et qui aujourd’hui ambitionnent d’intégrer les innovations numériques. Il s’agit donc, dans le cadre du partenariat Gfi Côte d’Ivoire-Sage, de les accompagner dans cette étape importante qu’est la digitalisation de leurs Entreprises.

Le « Gfi Africa Tour 2020 – Edition Sage », qui va se poursuivre au Cameroun, en Tunisie et au Maroc, a pour objectif de promouvoir ce projet et d’expliquer aux parties prenantes les étapes de l’accompagnement dont elles vont bénéficier.

Le Digital a un enjeu transversal. Il s’étend ainsi à divers domaines d’activités comme l’éducation, la formation, la santé, ou le secteur bancaire. « Nous collaborons, à cet effet, avec beaucoup de ministères. Il y a deux ans, nous avons mené un projet dit « e-Démarches administratives », en collaboration avec la Société nationale de développement informatique (Sndi) et le ministère de la Fonction publique.

Il consistait à dématérialiser 90 démarches administratives entre différents Ministères comme l’Education Nationale, la Santé, le Tourisme, la Justice, les Eaux et Forêt, et les citoyens et entreprises de Côte d’Ivoire », témoigne Philippe Cahez.



Le 13/03/20 à 00:46
modifié 13/03/20 à 00:46

LES + POPULAIRES

Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée Après les événements de Dabou : La compassion du Sénateur Gabriel Yacé aux familles éplorées Religion : Les musulmans célèbrent, mercredi, le Maoulid