RHDP : Alassane Ouattara parle à ses militants ce jeudi

Alassane Ouattara préside, aujourd’hui, une rencontre du Conseil politique du Rhdp élargie à d’autres personnalités et aux structures spécialisées. (Dr)
Alassane Ouattara préside, aujourd’hui, une rencontre du Conseil politique du Rhdp élargie à d’autres personnalités et aux structures spécialisées. (Dr)
Alassane Ouattara préside, aujourd’hui, une rencontre du Conseil politique du Rhdp élargie à d’autres personnalités et aux structures spécialisées. (Dr)

RHDP : Alassane Ouattara parle à ses militants ce jeudi

Le 12/03/20 à 10:43
modifié 12/03/20 à 10:43
Les Houphouétistes se retrouvent, cet après-midi, à la patinoire du Sofitel Hôtel Ivoire, sur convocation de leur président.
Au Conseil des ministres du vendredi dernier, 24 heures après sa décision de ne pas briguer un autre mandat, le Président Ouattara avait annoncé la tenue d’une rencontre du Conseil politique du Rhdp.

Celle-ci, élargie aux ministres, maire, présidents de régions, Conseillers économiques, sociaux, environnementaux et culturels issus du Rhdp, aux membres du directoire, aux coordonnateurs régionaux, aux coordonnateurs régionaux associés et aux présidents nationaux des structures spécialisées (Femmes, jeunes, enseignants), sera une tribune pour le premier responsable des houphouiétistes, de revenir sur sa décision du 5 mars. ‘’Je voudrais vous dire que nous allons convoquer un Conseil politique, le jeudi 12 mars à 17h pour que je puisse parler aux membres de cette instance de notre parti élargi aux organes, aux ministres, aux députés, aux sénateurs, aux coordonnateurs régionaux pour leur expliquer le fondement de ma décision. Et dire aux membres du Conseil politique élargi que je fais confiance à mon parti et que nous devons être unis pour cette bataille parce que la Côte d’Ivoire a besoin de nous’’, avait-il dit à l’ouverture du Conseil des ministres du 6 mars.

Dans son discours du 5 mars, il avait donné quelques raisons de sa non candidature. ‘’J’avais, à plusieurs occasions, indiqué, au moment de l’adoption de la Constitution de la IIIe République en 2016, que je ne souhaitais pas me représenter à un nouveau mandat présidentiel. En conséquence, je voudrais, vous annoncer solennellement, que j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération. Cette décision est donc conforme à ce que j’ai toujours dit, à savoir, qu’il faut laisser la place à une jeune génération, en qui nous devons faire confiance ; des jeunes ivoiriens honnêtes, compétents et expérimentés, qui ont appris à nos côtés, comme nous l’avons fait aux côtés du Père de la Nation, le Président Félix Houphouët-Boigny. Par cet acte, je veux donner la possibilité à des Ivoiriens plus jeunes de poursuivre l’œuvre de modernisation de notre pays et de conduire la destinée de notre Nation, avec toute l’énergie nécessaire. Je veux aussi assurer les conditions d’une passation du pouvoir d’un Président démocratiquement élu à un autre, pour la première fois dans l’histoire de notre pays. Bien évidemment, je resterai disponible pour apporter ma contribution, par mes conseils et mes relations’’, avait-il dit.

Aujourd’hui, le président du Rhdp donnera des raisons complémentaires. Ce sera également l’occasion pour lui de jeter les bases de la désignation du candidat du Rhdp, mais surtout d’appeler à l’union de tous les houphouétistes pour sortir vainqueur à la présidentielle d’octobre 2020.

Pour lui, la victoire passe par l’union. Il l’a dit vendredi dernier : ‘’Ce qui importera le plus, autour de cette table, puisque vous êtes un gouvernement Rhdp, c’est l’union entre vous, c’est le fait que vous soyez ensemble pour choisir le chef d’équipe qui devra nous succéder. C’est dans l’union que vous réussirez. Si vous n’êtes pas unis, la Côte d’Ivoire aura des problèmes et ce sera votre responsabilité’’.


Le 12/03/20 à 10:43
modifié 12/03/20 à 10:43

LES + POPULAIRES

Fonction publique/Opération contrôle physique de présence : La phase des réclamations s’ouvre le lundi 8 juin Réponse à la Covid-19 : Le chef de l'ONU appelle à la solidarité et à un "vaccin des peuples" contre le virus Covid-19 : L'OMS reprend les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine