Guehiebly : Le député Oula Privat fait un don de 4 millions F Cfa aux cantines scolaires

Le préfet de la région du Guémon, préfet du département de Duékoué, Ibrahima Cissé, a salué le geste du député Oula Privat. (DR)
Le préfet de la région du Guémon, préfet du département de Duékoué, Ibrahima Cissé, a salué le geste du député Oula Privat. (DR)
Le préfet de la région du Guémon, préfet du département de Duékoué, Ibrahima Cissé, a salué le geste du député Oula Privat. (DR)

Guehiebly : Le député Oula Privat fait un don de 4 millions F Cfa aux cantines scolaires

Le 09/03/20 à 18:43
modifié 09/03/20 à 18:43
M. Oula Privat, député de Duékoué sous-préfecture et Guehiebly, a fait don de 4 millions de F Cfa aux cantines scolaires de la sous-préfecture de Guéhibly, le lundi dernier. Cette somme a été remise à l'Inspecteur de l'enseignement primaire et préscolaire (Iepp) de Guehiebly, Konan Denis. Et ce, en présence du corps préfectoral conduit par le préfet de la région du Guémon, préfet du département de Duékoué, Ibrahima Cissé et des populations.

Pour le député, ce geste s’inscrit dans la droite ligne de la politique sociale du gouvernement. « C’est un soutien aux parents et élèves dans le cadre de l’école obligatoire, et d’offrir de meilleures conditions de vie et une meilleure scolarisation aux enfants », a-t-il soutenu.

Pour l'ancien vice-président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire, ce don permettra la pérennisation des cantines scolaires qui fonctionnent au ralenti dans la sous-préfecture de Guehiebly depuis le début de l'année scolaire 2019-2020.

Poursuivant, il a souligné l’importance de l’école et surtout les objectifs de la cantine. À savoir, « lutter contre la faim chez les jeunes élèves, augmenter le taux de scolarisation et améliorer le rendement scolaire. »

Le préfet de la région du Guémon, préfet du département de Duékoué, Ibrahima Cissé, a salué le geste du donateur. Selon lui, cet acte démontre l’implication de la communauté dans le projet de pérennisation des cantines. « Ce don aux cantines scolaires permettra de réduire le taux d’absence et de décrochage scolaire. Le repas servi par la cantine apporte un minimum d’équilibre nutritionnel aux élèves et contribue à les maintenir en bonne santé, avec l’attention et la vitalité nécessaires pour suivre les cours », a expliqué le préfet. Avant d’inviter l'inspecteur à mettre l’accent sur la gestion de cet important don.


Le 09/03/20 à 18:43
modifié 09/03/20 à 18:43

LES + POPULAIRES

Lutte contre le cancer du sein: Les femmes de Fraternité Matin sensibilisées aux dangers de la maladie Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré