Marandallah : La Mucasm fait le point de ses huit ans d’existence.

Le Président de la mutuelle, Lassana Bakayoko (au centre) et son bureau, entendent amener les fils et filles de Marandallah à contribuer de façon significative à son développement. (DR)
Le Président de la mutuelle, Lassana Bakayoko (au centre) et son bureau, entendent amener les fils et filles de Marandallah à contribuer de façon significative à son développement. (DR)
Le Président de la mutuelle, Lassana Bakayoko (au centre) et son bureau, entendent amener les fils et filles de Marandallah à contribuer de façon significative à son développement. (DR)

Marandallah : La Mucasm fait le point de ses huit ans d’existence.

Le 07/03/20 à 17:48
modifié 07/03/20 à 17:48
Les cadres de la Sous-préfecture de Marandallah, réunis au sein de la Mutuelle des cadres de la Sous-préfecture de Marandallah (Mucasm), se sont retrouvés le 1er mars 2020, dans la commune d’Abobo. Ce rassemblement qui a réuni plusieurs dizaines de personnes, avait pour but de renforcer les liens entre les ressortissants de cette localité située dans le département de Mankono.

A l’occasion, le président de cette mutuelle, Lassana Bakayoko, a souligné que ces retrouvailles visent le renforcement, et la consolidation de la cohésion, la fraternité et la solidarité. Pour lui, ce cadre d’échanges devrait conduire à un mieux vivre. « Les défis de développement ne pourront être relevés que par une parfaite structuration de la mutuelle », a-t-il indiqué.

C’est pourquoi il a appelé les fils et filles de cette circonscription, à une adhésion massive à la mutuelle. « L’état ne peut pas tout faire. Nous-mêmes, pouvons faire des choses en constituant un relai des actions de l’administration (conseils régionaux, mairies, etc.) », a-t-il soutenu.

Il a indiqué que cette mutuelle, qui totalise huit années d’existence, a déjà à son actif, plusieurs actions de développement. Entre autres, des actions du soutien aux structures sanitaires, aux établissements scolaires et aux activités agricoles. « Pour cette année 2020, la mutuelle entend poursuivre et diversifier ses activités. Nous comptons en outre, mettre en place, des activités génératrices de revenus, faire des jumelages avec d’autres contrées et participer aux activités majeures dans la Sous-préfecture de Marandallah », a-t-il poursuivi.

Dans une ambiance fraternelle et conviviale, ce moment d’échanges a permis aux mutualistes d’aborder plusieurs questions, relatifs aux projets de développement, tels que les routes, les infrastructures socio-éducatives et sanitaires, ainsi que l’adduction en eau potable.

Créée en 2012 par la volonté des fils et filles de la localité, la Mucasm a pour objectif, la mutualisation des forces pour le développement socio-économique et à l’amélioration des conditions de vie des populations de Marandallah.


Le 07/03/20 à 17:48
modifié 07/03/20 à 17:48

LES + POPULAIRES

Fonction publique/Opération contrôle physique de présence : La phase des réclamations s’ouvre le lundi 8 juin Réponse à la Covid-19 : Le chef de l'ONU appelle à la solidarité et à un "vaccin des peuples" contre le virus Covid-19 : L'OMS reprend les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine