4e édition des Journées des sciences géologiques : Professeur Jean Camille honoré par ses pairs

Une toge a été offerte au Pr. Jean Camille par ses nombreux disciples, en guise de reconnaissance à "un maître adoré". (DR)
Une toge a été offerte au Pr. Jean Camille par ses nombreux disciples, en guise de reconnaissance à "un maître adoré". (DR)
Une toge a été offerte au Pr. Jean Camille par ses nombreux disciples, en guise de reconnaissance à "un maître adoré". (DR)

4e édition des Journées des sciences géologiques : Professeur Jean Camille honoré par ses pairs

Le 04/03/20 à 17:32
modifié 04/03/20 à 17:32
La date du 3 mars à l’Université Félix Houphouët-Boigny (Ufhb) d’Abidjan restera longtemps gravée dans la mémoire du professeur Jean Camille. Cet enseignant-chercheur à la retraite, anciennement en fonction à l’Ufr des Sciences de la terre et des ressources minières de l’Ufhb, a été célébré et honoré par de nombreux enseignants-chercheurs de différents rangs et grades. Et cela, au regard de l’héritage pédagogique qu’il a su leur léguer avec « passion » et « rigueur ».

C’était 3 mars, lors de la tenue de la 4e édition des Journées des sciences géologiques (Jsg-2020), autour du thème : « Sciences géologiques et gestion durable des matières premières minérales ».

Dans son intervention très ovationnée, après la série d’hommages qu’il a reçus de ses disciples, notamment du Pr. Affian Kouadio, vice-président de l’Ufhb, du Pr. Soro Nagnin, Doyen de l’Ufr des Sciences de la terre et des ressources minières de l’université Félix Houphouët Boigny (Ufhb), Jean Camille s’est dit très « ému et flatté ». Du haut de ses 81 ans, le professeur a confié que la présente cérémonie le replaçait dans un contexte similaire au Burkina Faso. Où « j’ai vu mes anciens étudiants, alors ingénieurs dans des compagnies minières du pays, venir avec leurs parents me remercier de tout ce que j’avais fait en Côte d’Ivoire pour leur formation à l’université d'Abidjan. »

L’enseignant qui se dit de « la vieille école » reconnaît avoir bénéficié d’elle de « la rigueur dans le travail et le don de soi dans la transmission de la connaissance ». Enseigner pour lui était « une sorte de sacerdoce », a-t-il témoigné.

C’est pourquoi, il a exprimé sa peine « de voir les calculs mercantiles qui s’installent progressivement dans le système de transmission du savoir », a-t-il dénoncé en s’adressant aux jeunes enseignants.

« Hier, nous étions conscients de notre responsabilité dans l’avenir du pays. Nous acceptions de faire des heures supplémentaires non payées, aujourd’hui certains exigent le paiement d’heures supplémentaires qu’ils n’ont pas effectuées », s’est -il attristé.

Pr Jean Camille, accompagné de son épouse, a reçu des présents composés de pagnes « kita » et une toge, en présence de la forte délégation qui l’accompagnait.

L’ engagement pour la promotion d’un enseignement de qualité de Jean Camille sera bientôt célébré de façon officielle, a annoncé le vice-président de l’université Fhb, Pr Sangaré Abdoulaye. « Pr. Jean Camille, je peux vous assurer qu’un hommage institutionnel vous sera rendu dans les meilleurs délais », a projeté le représentant d'Abou Karamoko, président de l’université.

Auparavant, il lui a témoigné la reconnaissance du président de l’Ufhb et la gratitude de tout le comité de direction de l’institution. Et cela, « pour votre apport à l’éclosion des sciences de la terre en Côte d’Ivoire et pour votre présence qui rehausse l’éclat de ces « Jsg 2020 ».

Un hommage touchant et vivant lui a également été rendu par le Pr Djro Chérubin, au nom de tous les disciples formés par l’enseignant émérite.

Par ailleurs, le Doyen de l’Ufr des Sciences de la terre et des ressources minières de l’Ufhb, Pr Soro Nagnin, a présenté l’objectif de la 4e édition des Journées des sciences géologiques (Jsg-2020). C’est, selon lui, l’occasion de présenter le dynamisme des acteurs des géosciences à travers le thème : « Sciences géologiques et gestion durable des matières premières minérales ».

A l’en croire, la gestion des matières premières minérales constitue un enjeu économique fondamental dans lequel le rôle des scientifiques est incontournable.

Démarrée février, la 4e édition des Journées des sciences géologiques (Jsg-2020) s’achève aujourd’hui.


Le 04/03/20 à 17:32
modifié 04/03/20 à 17:32

LES + POPULAIRES

Koumassi : La Paroisse Notre Dame de l’Assomption cambriolée Rencontre interreligieuse : Un appel à la paix lancé par la communauté Sant’Egidio Prières œcuméniques: Musulmans et chrétiens unis pour la fraternité à Anono