Nouvel album : Fadal Dey, a présenté ‘’Je suis Afrique’’

L'artiste reggae, Fadal Dey. (DR)
L'artiste reggae, Fadal Dey. (DR)
L'artiste reggae, Fadal Dey. (DR)

Nouvel album : Fadal Dey, a présenté ‘’Je suis Afrique’’

Le 28/02/20 à 22:00
modifié 28/02/20 à 22:00
« Je suis heureux d’être ici avec ma collègue Mariatou Koné, ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté et Salimata Porquet, représentant le président de la Cei, à l’invitation de notre jeune frère Fadal Dey. Nous avons eu l’occasion d’écouter quelques extraits de ce chef-d’œuvre. Nous avons écouté de la bonne musique et de la belle orchestration. Les sons sont propres et nets, les chœurs justes et les thèmes variés. Bravo l’artiste ! ».

fadal dey ministres. (DR)



C’est en ces termes élogieux que le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, a présenté le nouvel album d’Ibrahim Kalilou, alias Fadal Dey. La présentation officielle a eu lieu le 26 février, à l’Hôtel Tiama au Plateau. Intitulé ‘’Je suis Afrique’’, le nouvel opus de 16 titres est une invitation à la paix et à la réconciliation en Côte d’Ivoire. C'est aussi un diagnostic de tous les maux dont ne cesse de souffrir l’Afrique.

Par ailleurs, «Je suis Afrique», la sixième production de la carrière de Fadal Dey aborde des thèmes diversifiés et sensibilise dans son ensemble au travail, à la discipline, à l’union, à l’amour, au pardon, à la paix, à la stabilité et à la cohésion sociale indispensables aux pays africains pour leur développement.

Ainsi dans ce nouvel album, figure une chanson intitulée «2020 sans violence» qui appelle à rejeter la violence lors des élections à venir, particulièrement celle de la présidentielle d’octobre 2020 en Côte d’Ivoire. « 2010 a été pénible, que 2020 soit apaisé », chante l’artiste comme un cri de cœur pour une prise de conscience collective en vue d’une paix durable.

Toujours fidèle à son style reggae ‘’Mandé Roots culture’’ l’artiste a composé des titres qui baignent dans l’originalité des sonorités africaines du grand mandingue. Si ‘’Barakela’’ prône le développement et l’épanouissement de l’être humain par le travail, ‘’Notre histoire’’ est un véritable cours d’histoire qui retrace le peuplement de la Côte d’Ivoire par les quatre grands groupes ethniques qui la compose jusqu’à l’avènement de la nation ivoirienne.

Dans le titre ‘’Si j’étais eux’’ Fadal Dey se met dans la peau des trois grands leaders politiques qui cristallisent le paysage politique ivoirien. Au nom de la réconciliation et de la paix, il les invite à se retrouver autour de la table du pardon.

Dans un élan d’hommage, la reprise de ‘’Worodjo’’ en version reggae vient remettre au goût du jour cette belle chanson mélodieuse de feu René Touré, dont la promotion a été faite par la Diva Aïcha Koné. ‘’Babylone’’, ‘’Dounia’’ ‘’Yerelonbaria’’, ‘’Match retour’’, ‘’Karifa’’, ‘’Immigration’’, ‘’Hymne à l’environnement’’ sont entre autres titres de belles factures à découvrir sur le nouvel album de Fadel Dey. La sortie officielle est prévue le 28 février.

SERGES N’GUESSANT



Le 28/02/20 à 22:00
modifié 28/02/20 à 22:00

LES + POPULAIRES

Lutte contre le Covid-19 : Ecobank fait un don d’une valeur de 60 millions de FCFA Covid-19: Voici les techniques utilisées par des personnes pour contourner la mesure d’isolement d’Abidjan Afrique : Les conflits armés et la répression orchestrée par les autorités favorisent les violations des droits humains (Amnesty International)