Salubrité urbaine: Nestlé-Ci partenaire de l’Anaged pour la collecte de 325 tonnes de déchets plastiques

Anne Ouloto a appelé à une bonne collaboration de l'Anaged et de Nestlé-Ci dans l'exécution du projet. (DR)
Anne Ouloto a appelé à une bonne collaboration de l'Anaged et de Nestlé-Ci dans l'exécution du projet. (DR)
Anne Ouloto a appelé à une bonne collaboration de l'Anaged et de Nestlé-Ci dans l'exécution du projet. (DR)

Salubrité urbaine: Nestlé-Ci partenaire de l’Anaged pour la collecte de 325 tonnes de déchets plastiques

Le 27/02/20 à 21:11
modifié 27/02/20 à 21:11
Sarrahn Ouattara, directrice générale de l’Agence nationale de gestion des déchets (Anaged), pour le compte du ministère de l’Assainissement et de la Salubrité (Minass) et Thomas Caso, le directeur général, pour Nestlé-Ci, ont paraphé, mardi, une convention de partenariat pour la mise en œuvre, à Abidjan et à Grand-Bassam, de projets visant à réduire l’impact des déchets plastiques sur l’environnement.

La cérémonie de signature de la plateforme de collaboration a eu lieu en présence de la ministre Anne Désirée Ouloto, à son cabinet au Plateau. L’initiative, au dire de Sarrahn Ouattara, porte sur quatre projets intégrant des modèles économiques. « Le premier modèle économique, ‘‘Take back’’, permettra aux acteurs du projet de collecter 15 tonnes de déchets plastiques via une application mobile. Le second modèle ‘‘Waste collection at the market’’ va permet de collecter 30 tonnes de déchets plastiques dans des marchés-cibles. Le troisième modèle, ‘‘Plastic waste collectors’’, vise la collecte de 130 tonnes de déchets plastiques avec pour particularité d’organiser et de professionnaliser la filière de collecte des déchets plastiques. Le dernier modèle, ‘‘Recyplast’’, ambitionne de collecter 150 tonnes de déchets plastiques via des box installés dans les quartiers de la commune de Grand- Bassam », a fait savoir la directrice générale de l’Anaged.

Thomas Caso a dit sa satisfaction d’accompagner l’Anaged et le Minass dans leur politique de lutte contre les déchets plastiques en Côte d’Ivoire. Il a réitéré l’engagement de Nestlé-Ci à recycler 100 % des emballages utilisés dans les usines de la firme en Côte d’Ivoire.

Anne Désiré Ouloto s’est, à son tour, réjouie de l’appui de Nestlé-Ci au projet d’assainissement de l’agglomération abidjanaise. « Vous contribuez à donner vie à notre vision de gestion moderne des déchets », a noté la ministre de l’Assainissement et de la Salubrité. Elle a appelé les autres entreprises opérant en Côte d’Ivoire à emboîter le pas à Nestlé-Ci en développant et en finançant, en partenariat avec l’Anaged, des projets de collecte, de tri et de recyclage de déchets.


Le 27/02/20 à 21:11
modifié 27/02/20 à 21:11

LES + POPULAIRES

Concours administratifs 2020 : Les cours de préparation en ligne démarrent le mercredi 8 juillet De la drogue et des faux billets de banque saisis par la gendarmerie dans l'ouest et le centre du pays Santé : Le gouvernement va construire 200 nouveaux établissements sanitaires de premier contact