Randonnée d’endurance (Zone 1 Afrique) : 04 médailles d’or glanées par les Eléphants à Dakar

Les Eléphants randonneurs ont tout raflé au Sénégal. (DR)
Les Eléphants randonneurs ont tout raflé au Sénégal. (DR)
Les Eléphants randonneurs ont tout raflé au Sénégal. (DR)

Randonnée d’endurance (Zone 1 Afrique) : 04 médailles d’or glanées par les Eléphants à Dakar

Le 24/02/20 à 18:19
modifié 24/02/20 à 18:19
Les Éléphants randonneurs sont rentrés de leur expédition en terre sénégalaise (du 17 au 23 février) les bras chargés de lauriers. Quatre médailles d’or et d’autres distinctions qui prouvent que la Côte d’Ivoire est performante dans cette discipline.

Partis avec la bénédiction du ministère des Sports, les cinq Éléphants randonneurs n’ont pas bradé leur titre de champion d’Afrique remporté pour la première fois, l’année dernière à Abidjan. Ils l’ont au contraire bien renforcé, avec d’autre distinctions.

Devant le Sénégal, pays organisateur qui avait battu le rappel de ses troupes, la République démocratique du Congo (Rdc) et le Niger, les Ivoiriens sont restés intraitables au cours de cette deuxième édition de la randonnée internationale d’endurance de la zone 1 Afrique.

Chez les seniors Dames, Myriam Coulibaly a brillé avec une médaille d’or. Dans cette même catégorie, mais au niveau des hommes, c’est Étienne Soro qui a enlevé la palme. Dans la catégorie des vétérans 1, c’est Josiane Ahissé qui est montée sur la plus haute marche du podium. Tandis que Charlotte Koffi Nangbo s’imposait chez les vétérans 2 Dames. Elle devance sa compatriote Assita Sangaré qui accroche, de ce fait, une médaille d’argent. En plus de ces métaux précieux, la Côte d’Ivoire a remporté le trophée de la meilleure mobilisation, en dehors du pays organisateur, le Sénégal.

Ce que l’on retient, au-delà de cette compétition qui a mobilisé 68 athlètes, c’est que progressivement, Marie-Laure Essan et son équipe sont en train d’implanter la randonnée pédestre à travers l’Afrique. Après avoir créé il y a un an, la Confédération africaine qu’elle préside, l’Ivoirienne fait un grand pas dans la promotion de cette discipline à travers cette compétition de Dakar.

D’ailleurs, Marie-Laure Essan a profité de son séjour dans la capitale sénégalaise pour vendre l’image de marque de la randonnée aux autorités compétentes dont le ministre sénégalais des Sports, Matar Baa.

Ce dernier a même été fait président d’Honneur de la Confédération africaine des randonnées pédestres et du bien-être.


Le 24/02/20 à 18:19
modifié 24/02/20 à 18:19

LES + POPULAIRES

Assinie Mafia: La mairie aseptise la cité Covid-19: 26 nouveaux cas portant à 349, le nombre total de cas confirmés, pas de nouveaux guéris et décès Coronavirus: Moussa Dosso sensibilise les acteurs du secteur des ressources animales et halieutiques