Daniel Kablan Duncan (Vice-président) : « Les intentions d’investissements enregistrées confirment le renouveau du tourisme en Côte d’Ivoire »

duncan-BON
duncan-BON
duncan-BON

Daniel Kablan Duncan (Vice-président) : « Les intentions d’investissements enregistrées confirment le renouveau du tourisme en Côte d’Ivoire »

Le 22/02/20 à 08:42
modifié 22/02/20 à 08:42
1er FORUM MONDIAL DE L’ORGANISATION MONDIALE DU TOURISME SUR L’INVESTISSEMENT TOURISTIQUE EN AFRIQUE/CEREMONIE DE CLOTURE DU VICE-PRESIDENT, LE 21 FEVRIER 2020
Je suis particulièrement heureux d’être, à nouveau, avec vous pour prendre part, au nom du Président de la République de Côte d’Ivoire, S.E.M Alassane OUATTARA, à la cérémonie de clôture du premier Forum Mondial de l’OMT sur l’investissement touristique en Afrique.

Je voudrais renouveler nos très vifs remerciements à Monsieur Zurab Pololikashvili, Secrétaire Général de l’OMT, pour le choix de la Côte d’Ivoire pour accueillir la première de ce grand Forum, ainsi que pour sa présence effective aux cérémonies d’ouverture et de clôture.

Je remercie chaleureusement l’ensemble des Ministres africains qui ont honoré de leur présence ce Forum, signe indéniable que le tourisme est un enjeu important pour le développement économique et social de notre continent.

Nos remerciements s’adressent aussi à toutes les hautes personnalités, représentants de gouvernements, d’organisations internationales, des secteurs publics et privés, de l’écosystème touristique, qui ont effectué le déplacement d’Abidjan.

Je me réjouis de la qualité et du nombre important de participants enregistrés, soit environ 800 délégués de pays d’Afrique, d’Europe, d’Asie et du Moyen Orient.

De telles rencontres, parce qu’elles suscitent le partage de stratégies, d'expériences, de bonnes pratiques et de méthodes sont fortement utiles et d’une grande portée.

Il me paraît particulièrement important de saluer la qualité des participants à ce Forum et la très forte mobilisation autour de cet événement pionnier destiné à mobiliser les intelligences, les énergies et les ressources nécessaires à l’accroissement de l’attractivité de la destination touristique Afrique.

Excellences, Mesdames et Messieurs ;

Distingués invités,

Je voudrais saluer le franc succès de la premier Forum Mondial de l’OMT sur l’investissement touristique pour la Côte d’Ivoire et pour l’Afrique où le tourisme constitue un élément de politique publique majeur.

Ce succès prolonge la réussite éclatante des tables rondes ivoiriennes organisées à Dubaï et à Hambourg, au cours du dernier trimestre de l’année 2019, et qui ont permis d’enregistrer des intentions d’investissements, respectivement de :

5 milliards de dollars US, soit environ 2 500 milliards de FCFA ;

5,8 milliards d’euros environ 3 800 milliards de FCFA.

Ce qui vient confirmer le renouveau du tourisme en Côte d’Ivoire, et plus généralement en Afrique.

En effet, la forte vitalité des investissements privés dans notre pays, et plus particulièrement dans le secteur du Tourisme participe à la croissance économique forte et soutenue de l’ordre de 8% en moyenne annuelle enregistrée par la Côte d’ivoire sur la période 2012-2018.

Le tourisme constitue une part importante de la croissance économique dans les pays en développement, et en particulier pour les pays les moins avancés et d’autres pays structurellement faibles et vulnérables. Sans ce secteur, certains de ces pays affronteraient d’énormes défis dans un système commercial mondial de plus en plus hautement concurrentiel et aux évolutions rapides.

Le tourisme, peut être comparé à un « un iceberg » dont la partie visible est constituée du voyage, de l’hébergement et des services touristiques. En profondeur, il offre de multiples opportunités aux petites et moyennes entreprises, aux artisans, aux artistes, aux ménages, etc. Cela souligne sa contribution de ce secteur d’activité à l’inclusivité de nos économies et à la diffusion de ses effets au sein des communautés.

Nous restons convaincus que grâce aux orientations prises dans le cadre du présent Forum, la voie est toute tracée et l’Afrique pourra, en s’appuyant sur son potentiel et ses spécificités, mettre en place les stratégies nécessaires pour accélérer le développement de l’économie touristique, très porteuse en matière de création d’emplois productifs et décents.

A cet effet, je voudrais me féliciter de la justesse du choix des différentes thématiques discutées à l’occasion du présent forum et dont les principales conclusions viennent de nous être livrées. Il s’agit, pour rappel, des thèmes suivants :

« Stimuler le tourisme africain par l’investissement » lors de la conférence ministérielle ;

« Investir en Afrique : cadre incitatif, juridique et fiscal » pour le panel 1 ;

« Développement du secteur du tourisme : évolution du tourisme en Afrique » pour le panel 2.

En ce qui concerne les conclusions des travaux, je voudrais relever, pour m’en féliciter la justesse des recommandations faites. Il peut être relevé les points suivants :

l’élaboration d’un plan d’actions décennal au niveau de la CEDEAO afin de renforcer la convergence des stratégies nationales ;

la création d’un Fonds Communautaire d’Investissement et de Développement Touristique et Hôtelier ;

l’amélioration de l’image de l’Afrique dans les médias ;

la facilitation de la circulation des personnes et des biens afin de développer davantage le tourisme interafricain.

En dépit des diversités de nos pays de provenance, ces journées de débats intenses ont renforcé notre conviction selon laquelle nos Etats expérimentent les mêmes préoccupations.

En cela, les conclusions du volet scientifique du forum montrent qu’il faut tenir compte des caractères de transversalité, d'inter ministérialité et d’inter connectivité du secteur du tourisme, toutes choses qui sont ses grands atouts dans le paysage plus général de l'économie africaine. Le développement du tourisme implique donc que l'ensemble des administrations soient irriguées, mises en réseau, et qu'elles sachent, qu’au-delà des frontières traditionnelles entre Etats, ou entre peuples, il est indispensable de communiquer rapidement et de travailler ensemble pour assurer un développement humain et une prospérité partagée et inclusive.

C'est là, me semble-t-il, tout le sens du présent forum.

Permettez-moi donc, de vous adresser, au nom du Président de la République, S.E.M Alassane OUATTARA, nos félicitations à toutes et à tous pour les résultats remarquables auxquels vous êtes parvenus à l’issue des travaux scientifiques qui ont meublé ces Assises.

Pour sa part, la Côte d’Ivoire s’engage à s’approprier les priorités identifiées par le Forum, à l’issue des travaux de la Conférence ministérielle et des panels de haut niveau, tout en poursuivant la promotion de « Sublime Côte d’Ivoire », avec des alignements, si nécessaires.

Je note également, avec satisfaction, que 22 projets publics ont été présentés par neuf (9) pays, et que 140 porteurs de projets privés d’intérêt touristique ont animé les sessions B to B, suscitant l’intérêt des nombreux investisseurs financiers et autres acteurs de l’écosystème présents.

Je voudrais encourager le suivi de ses rencontres d’affaires en vue de la concrétisation des intentions d’investissements manifestées au cours de ce Forum, et qui s’élèvent à 1 320 milliards de FCFA, soit environ 2,2 milliards de dollars US.

Excellences, Mesdames et Messieurs ;

Distingués invités,

Au regard des riches et féconds échanges, en associant les partenaires au développement, les partenaires du secteur privé, la société civile et les populations, le présent forum nous démontre que nous avons toutes et tous, l’opportunité de jouer un rôle important dans le développement du tourisme en Afrique.

Les perspectives de renforcement de la coopération et l’intégration au plan régional ou sous régional, voire continental, avec la mise en place progressive de la Zone de libre échange commercial africain (ZLECA), constituent des voies à encourager et à développer dans le cadre d’une mutualisation des moyens.

L’OMT fait son chemin en Afrique. Elle travaille à construire un cadre propice au développement du Tourisme, et nous pouvons nous en féliciter. Des principes fondamentaux ont été identifiés et nous servent de boussole pour l’édification d’un tourisme responsable, éthique et accessible à tous.

C’est pourquoi, nous encourageons l’OMT à poursuivre et à accélérer ses efforts dans un contexte de transformation continue et rapide des économies africaines qui constituent l’un des pôles de croissance économique les plus forts au niveau mondial.

Aussi, voudrais-je me féliciter de ce que l’Agenda de travail de l’OMT place l’Afrique au centre de son action. L’Afrique sait donc pouvoir compter sur notre Organisation commune pour continuer de réaliser des progrès significatifs.

Excellences, Mesdames et Messieurs ;

Honorables invités,

Au moment où s’achève la 1ère édition du Forum Mondial de l’OMT sur l’investissement touristique en Afrique, je voudrais, à nouveau, au nom du Président de la République de Côte d’Ivoire, SEM. Alassane OUATTARA et du Gouvernement ivoirien, renouveler notre profonde gratitude à l’OMT, avec à sa tête son Secrétaire Général, Monsieur Zurab Pololikashvili pour le rôle primordial joué dans le succès de cette première importante rencontre.

Aussi, voudrais-je proposer la tenue régulière, à une périodicité à définir, du Forum de l’OMT sur l’investissement dans le tourisme en Afrique.

Je voudrais également vous remercier, toutes et tous, pour l’amitié que vous nous témoignez en acceptant de vous rendre en terre ivoirienne, à Abidjan, « Perle des lagunes » pour tenir ce Forum inaugural, et vous souhaiter, une excellente fin de séjour et un bon retour dans vos pays respectifs. Et cela, non sans avoir profité des cadres enchanteurs d’Abidjan, notre « Manhattan d’Afrique », tant sa situation et son architecture en hauteur rappelle, toutes proportions gardées, sa grande sœur américaine.

L’ancien président de la Banque mondiale, Paul Wolfowitz, n’est-il pas tombé sous son charme, en s’exclamant « Wonderful ! » C’était en 2005, alors qu’il était en visite dans la capitale économique ivoirienne, à la vue des tours d’Abidjan-Plateau scintillant dans la nuit.

Je vous invite donc à vivre une expérience touristique abidjanaise, avec des visites dans le Grand Abidjan, à la découverte de la richesse et de la diversité culturelle ivoirienne, de l’hospitalité légendaire et de l’ambiance artistique qui caractérisent notre pays.

C’est avec ces notes de décompression, que je voudrais, au nom du Président de la République de Côte d’Ivoire, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, déclarer close la première édition du « Forum Mondial de l’OMT sur l’investissement touristique en Afrique ».

Vive l’OMT !

Vive l’Afrique !

Je vous remercie de votre aimable attention.


Le 22/02/20 à 08:42
modifié 22/02/20 à 08:42

LES + POPULAIRES

Décès du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly : La réaction de la CGECI Libération des voies de passage des eaux de drainage: Anne Ouloto veut des solutions définitives pour Allabra, Bonoumin et Palmeraie Examen du Bepc 2020 : Les mesures barrières renforcées pour l’épreuve orale