Tennis : Une bourse présidentielle pour Eliakim Coulibaly

En l'absence du jeune Eliakim Wilfried Coulibaly, c'est sa mère et le président de la Fédération ivoirienne de tennis, Me N'Goan qui ont réceptionné ses prix. (DR)
En l'absence du jeune Eliakim Wilfried Coulibaly, c'est sa mère et le président de la Fédération ivoirienne de tennis, Me N'Goan qui ont réceptionné ses prix. (DR)
En l'absence du jeune Eliakim Wilfried Coulibaly, c'est sa mère et le président de la Fédération ivoirienne de tennis, Me N'Goan qui ont réceptionné ses prix. (DR)

Tennis : Une bourse présidentielle pour Eliakim Coulibaly

Le 20/02/20 à 22:13
modifié 20/02/20 à 22:13
Deuxième du prix d'excellence du meilleur athlète 2019 ivoirien, Wilfried Eliakim Coulibaly a reçu son prix mercredi, au cabinet du ministre des Sports, au Plateau.

En l’absence du jeune tennisman, c’est sa mère, Josiane Kouamé, qui a réceptionné son trophée, son diplôme et son chèque d'un million cinq cents mille francs Cfa, remis par le ministre des Sports Paulin Claude Danho, en présence du président de la Fédération ivoirienne de tennis, Me N’Goan Joseph Georges.

A l’occasion, le ministre des Sports qui suit de très près l’évolution de ce gamin de 17 ans a annoncé une bourse spéciale du Président de la République, qui va permettre à l’étoile montante du tennis ivoirien et de toute l’Afrique de continuer sa progression vers les sommets.

« Wilfried Coulibaly fait partie des modèles. Il est aujourd'hui au centre de haute performance du Maroc. Mais le centre qui peut lui offrir plus d'opportunités, c'est celui de Nice. Je suis donc heureux de vous annoncer qu'avant la fin du mois d'avril, Wilfried Coulibaly Eliakim intégrera le centre de Nice pour être plus performant et porter haut le drapeau de la Côte d'Ivoire », a indiqué Paulin Claude Danho, qui a porté et défendu le dossier du jeune athlète auprès du Président Alassane Ouattara.

Eliakim Coulibaly avait été classé deuxième de ce prix national décerné chaque année par la Président de la République aux meilleurs Ivoiriens dans leurs domaines respectifs, derrière Murielle Ahouré, la sprinteuse. La mère d’Eliakim, heureuse, a traduit toute sa reconnaissance à l’État de Côte d’Ivoire. Tandis que Me N’Goan Georges, le patron du tennis national trouvait les mots pour dire merci au ministre des Sports pour tous ses efforts en faveur du sport, mais surtout pour le tennis.

« Je sais qu'il est fort attentif au parcours de Wilfried Coulibaly. Lui qui ne cesse de déployer des efforts afin d'offrir un cadre approprié à notre brillant athlète », a-t-il déclaré.

Sacré champion d’Afrique juniors 2019, Eliakim Coulibaly qui revient du championnat d’Afrique des nations, en Afrique du Sud, avec deux médailles accrochés au cou, ne laisse personne indifférent. À presque 18 ans, il a déjà participé à plusieurs compétitions majeures comme l'US Open, Roland Garros ou encore Wimbledon juniors.


Le 20/02/20 à 22:13
modifié 20/02/20 à 22:13

LES + POPULAIRES

Abidjan : Un homme de 53 ans décède après une chute dans la lagune Concours Louis Dreyfus : Nadia Gouda, fabricante de produits laitiers, remporte la deuxième édition Bienfaisance : Le Prophète Joël Krasso vole au secours des orphelins du Centre "Nelson Mandela" de Bamako