Construction d’une paix durable: Le Médiateur de la République dans le district des montagnes

Le médiateur-délégué, Doh Joseph Blanchard, sillonne le district des montagnes depuis une semaine pour annoncer la grande rencontre du samedi prochain. (DR)
Le médiateur-délégué, Doh Joseph Blanchard, sillonne le district des montagnes depuis une semaine pour annoncer la grande rencontre du samedi prochain. (DR)
Le médiateur-délégué, Doh Joseph Blanchard, sillonne le district des montagnes depuis une semaine pour annoncer la grande rencontre du samedi prochain. (DR)

Construction d’une paix durable: Le Médiateur de la République dans le district des montagnes

Le 20/02/20 à 18:58
modifié 20/02/20 à 18:58
Le Médiateur de la République, en collaboration avec la Chambre nationale des rois et chefs traditionnels, veut mettre en place une stratégie de construction d’une paix durable en Côte d’Ivoire. Il initie dans ce cadre un processus devant permettre de faire l’état des lieux de la cohésion sociale dans diverses localités du pays.

Il s’agira de raviver l’engagement collectif au développement d’une compréhension commune des facteurs résiduels de risques pour la cohésion sociale, mais aussi de mener des actions pérennes de rassemblement des différentes populations vivant sur le sol ivoirien autour de la construction d’une paix durable dans leurs localités.

De grandes réunions publiques regroupant les autorités administratives, les élus locaux, les leaders communautaires et les populations des régions précédemment en conflit (Duékoué, Zouan-Hounien, Danané, Béoumi, Zuénoula, Agboville, etc.) ainsi que d’autres régions à titre préventif, sont prévues en vue d’échanger sur une stratégie efficace visant l’instauration d’une paix durable en Côte d’Ivoire.

Pour atteindre le but assigné, le territoire national a été découpé en sept parties. La première réunion publique devrait ainsi se tenir à l'Université de Man, le 22 février 2020, regroupant les régions du Cavally, du Guemon et du Tonkpi. Gagnoa accueillera à une date à déterminer la deuxième rencontre, rassemblant le Gôh et le Lôh-Djiboua ; quand San Pedro recevra le Gbôklê et la Nawa. Daloa suivra, avec le Haut-Sassandra et la Marahoué et Bondoukou avec elle l’indénié-Djuablin le Gontougo et le Bounkani.

La sixième étape sera Korhogo, la région du Poro, qui aura avec elle les régions du Béré, du Bafing, de la Bagoué, du Tchologo, du Kabadougou et du Folon. Enfin, la septième étape, la ville de Yamoussoukro, qui réunira les régions du Bélier, du N’Zi, du Moronou, de l’Iffou, du Gbêkê et du Hambol.


Le 20/02/20 à 18:58
modifié 20/02/20 à 18:58

LES + POPULAIRES

Covid-19 : Dure, dure la vie des étudiants handicapés en cité universitaire Yopougon : Un véhicule de la gendarmerie incendié par des individus non identifiés (Communiqué) Poursuite de la sensibilisation contre le Covid-19: Les journalistes scientifiques appelés à livrer de nouveaux messages