Ouaninou: Une ambulance offerte au nouvel hôpital général

Le ministre Moussa Sanogo remettant les clés de l'ambulance au préfet de Ouaninou. (DR)
Le ministre Moussa Sanogo remettant les clés de l'ambulance au préfet de Ouaninou. (DR)
Le ministre Moussa Sanogo remettant les clés de l'ambulance au préfet de Ouaninou. (DR)

Ouaninou: Une ambulance offerte au nouvel hôpital général

Le 20/02/20 à 18:00
modifié 20/02/20 à 18:00
Le centre de santé urbain de Ouaninou réhabilité récemment par le ministre auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’État, Moussa Sanogo, a été érigé en hôpital général. A l'occasion de son inauguration, samedi dernier, le ministre Moussa Sanogo a offert, au nom du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, une ambulance toute neuve d’une valeur de 47 millions de F Cfa en plus d’une dotation de quatre ordinateurs offerts par le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, le docteur Eugène Aka Aouélé.

Selon Moussa Sanogo, le gouvernement dirigé par Amadou Gon Coulibaly est à la tâche pour améliorer le quotidien des populations tel que souhaité par le Président de la République Alassane Ouattara.

Les habitants de la ville sont tous reconnaissants au chef du gouvernement et au ministre Moussa Sanogo pour les nombreuses actions de développement en leur faveur.

Pour Mme Bamba Massandjé, une habitante de la ville, cette ambulance vient à point nommé, car elle vient mettre fin aux difficultés qu’éprouvaient les populations à évacuer leurs parents malades vers d’autres centres ayant un plateau technique plus élevé. ''C’est un véritable soulagement pour nous, car son arrivée marquera la fin des difficultés liées à l’évacuation des malades vers le Chr de Touba ou celui de Man. Auparavant, il fallait négocier auprès des transporteurs ou des particuliers le transport de nos malades. Non seulement cela nous revenait très cher, mais aussi nous prenait beaucoup de temps parce que l’ambulance et les autres véhicules ne vont pas au même rythme.

Imaginez une femme qui a des complications à l’accouchement et qui doit attendre qu’un accord soit trouvé entre les siens et un transporteur avant d’être évacuée. Nous disons grand merci au Président Alassane Ouattara et à l’ensemble de ses ministres pour tout ce qu’ils font pour les populations que nous sommes '', a-t-elle déclaré.

Le 20/02/20 à 18:00
modifié 20/02/20 à 18:00

LES + POPULAIRES

Covid19 : 2 nouveaux cas à l’intérieur du pays ce vendredi ( Bouaké et Soubré) sur les 218 cas confirmés en Côte d'Ivoire Lutte contre Coronavirus : Les véhicules de transport en commun avec sticker conseillés Général Apalo: « La Gendarmerie n'a enregistré aucun cas de Covid-19 en son sein, à ce jour »