Lutte contre la contrefaçon : La Côte d’Ivoire et la France renforcent leur coopération

Echange de parapheurs entre Brou Michel Gabriel, président du Conseil national de lutte contre la contrefaçon (Cnlc) et le sénateur Richard Yung, président du Comité national anti-contrefaçon (Cnac), en présence du ministre Souleymane Diarrassouba. (DR)
Echange de parapheurs entre Brou Michel Gabriel, président du Conseil national de lutte contre la contrefaçon (Cnlc) et le sénateur Richard Yung, président du Comité national anti-contrefaçon (Cnac), en présence du ministre Souleymane Diarrassouba. (DR)
Echange de parapheurs entre Brou Michel Gabriel, président du Conseil national de lutte contre la contrefaçon (Cnlc) et le sénateur Richard Yung, président du Comité national anti-contrefaçon (Cnac), en présence du ministre Souleymane Diarrassouba. (DR)

Lutte contre la contrefaçon : La Côte d’Ivoire et la France renforcent leur coopération

Le 19/02/20 à 18:00
modifié 19/02/20 à 18:00
La Côte d’Ivoire et la France entendent renforcer leur coopération en matière de lutte contre la contrefaçon. Les deux parties ont signé le 18 février au Plateau un accord d'assistance mutuelle. Brou Michel Gabriel, président du Conseil national de lutte contre la contrefaçon (Cnlc), représentant la partie ivoirienne et le sénateur Richard Yung, président du Comité national anti-contrefaçon (Cnac), représentant la partie française ont signé le document en présence du ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba.

La convention entre les deux parties devrait permettre d’accroître les échanges d’informations et les bonnes pratiques en matière de lutte contre la contrefaçon des comités et des pays respectifs. Elle entend également favoriser la mise en place de formations techniques et de campagnes de sensibilisation à l’attention du public, de promouvoir l’exemple du Comité ivoirien et travailler ensemble à la création de comités analogues dans les pays d’Afrique subsaharienne.

« Ce partenariat contribue à donner un nouvel élan à la lutte contre la contrefaçon. Il va contribuer à encadrer la qualité des flux physiques entre la Côte d’Ivoire et la France », s’est félicité le ministre.

Brou Michel Gabriel, à l’occasion, s’est félicité de la signature de cette convention qui va permettre au Cnlc de « mieux assurer sa mission ». Tout en relevant « la croissance exponentielle » que connaît la contrefaçon et les difficultés liées à la sensibilisation de l’opinion publique sur ce phénomène, Richard Yung a traduit la nécessité de renforcer la coopération entre les États.


Le 19/02/20 à 18:00
modifié 19/02/20 à 18:00

LES + POPULAIRES

Lutte contre le Coronavirus : Le Conseil national des droits de l’homme se dote d’une cellule de veille Covid-19: Le Cntig conçoit une application cartographique dynamique au profit du ministère de la santé Lutte contre le Covid-19 : Ecobank fait un don d’une valeur de 60 millions de FCFA