Obsèques : Le corps du jeune Ani Guibahi Laurent Barthélémy sera rapatrié le vendredi 21 février

Une vue d'un train d’atterrissage. (DR)
Une vue d'un train d’atterrissage. (DR)
Une vue d'un train d’atterrissage. (DR)

Obsèques : Le corps du jeune Ani Guibahi Laurent Barthélémy sera rapatrié le vendredi 21 février

Le 19/02/20 à 15:10
modifié 19/02/20 à 15:10
Décédé le 8 janvier dernier, dans le train d’atterrissage d'un avion d’Air France à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle à Paris, le corps du jeune Ani Guibahi Laurent Barthelemy sera rapatrié, le vendredi 21 février 2020.

L’information a été donnée ce mercredi 19 février 2020, par le porte-parole du gouvernement, par ailleurs ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, à l’issue du Conseil des ministres. « En plus des frais de rapatriement, le gouvernement entend prendre entièrement les frais de l'organisation des funérailles en charge », a-t-il précisé.

Le géniteur de l’adolescent, Ani Oulakolé Marius, ayant reçu un visa d’entrée en France, s’est envolé depuis le lundi 17 février, pour Paris, où il prendra part à la mise en bière du corps de son fils, avant son rapatriement organisé par les services de l'Etat de Côte d'Ivoire.

Mais avant son départ pour la France, il a été reçu en audience par le ministre des Transports, Amadou Koné, qui l’a rassuré que les services de l'ambassade de Côte d'Ivoire à Paris ont été instruits pour faciliter toutes les formalités et le séjour.


Le 19/02/20 à 15:10
modifié 19/02/20 à 15:10

LES + POPULAIRES

Coronavirus : Le centre de dépistage de Yopougon BAE bientôt disponible Covid-19: Sages-femmes et maïeuticiens demande la mise à disposition effective des équipements de protection individuels. Coronavirus : Port obligatoire du masque dans le Grand Abidjan