Etablissement des Cni 2020 : Environ 11 300 000 Ivoiriens ciblés

Un Specimen de la CNI (dr)
Un Specimen de la CNI (dr)
Un Specimen de la CNI (dr)

Etablissement des Cni 2020 : Environ 11 300 000 Ivoiriens ciblés

Le 19/02/20 à 08:45
modifié 19/02/20 à 08:45
Le ministre de l'Administration du territoire Diakité Sidiki a lancé le lundi 17 février, la phase nationale d'enrôlement pour la délivrance de la carte nationale d'identité. C'était à l’hôtel du District du Plateau. 11 300 000 Ivoiriens contre 6 300 000, lors de la précédente opération du genre en 2009 sont ciblés.

L'opération concerne trois catégories de personnes :- les Ivoiriens détenteurs des anciennes cartes nationales d’identité ; les Ivoiriens majeurs qui, pour une raison ou une autre, n’ont pu se faire établir l’ancienne carte ; les Ivoiriens nouveaux majeurs, c’est-à-dire âgés d’au moins 16 ans (ceux-ci constituent le gros lot des pétitionnaires attendus) et les enfants Ivoiriens d’au moins 5 ans.

Le ministre Diakité Sidiki a tenu à préciser les enjeux de cette opération nationale d’enrôlement de masse pour l’établissement des Cni, en cette année électorale. « Au-delà de ce devoir citoyen, les enjeux de la carte nationale d’identité pour cette année 2020, année électorale, sont particulièrement importants et connus de tous », a-t-il indiqué. Il a également souligné que l’établissement de la carte nationale d’identité est un acte de souveraineté pour chaque État.

Diakité Sidiki a relevé les avantages de la nouvelle Cni biométrique, qualifiée de véritable révolution. « Cette nouvelle carte nationale d’identité a plusieurs avantages, motivés par des impératifs de sécurité, et de libre circulation des biens et des personnes dans l’espace Cedeao », a-t-il également relevé.

Sitionni Gnenin Kafana, directeur général de l’Office national de l’état civil et de l’identification (Oneci), a rappelé le mode opératoire pour établir la nouvelle Cni.

Le processus, dira-t-il, est « simple », pour tous les pétitionnaires selon qu’ils soient concernés par des cas de renouvellement, ou de nouvelles demandes... Ils devront se rendre sur le site WWW.RNPP.CI, pour toutes les informations les concernant. Il s'est aussi prononcé sur le prix du timbre qui se paie uniquement en ligne sur le même site au prix de 5.000 Francs CFA sur toute l’étendue du territoire national.

Bien avant, le directeur général de l’Oneci a souligné que « cette opération qui permet l’élaboration du Registre national des personnes physiques (Rnpp) s’inscrit dans la vision du Président de la République Alassane Ouattara de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergeant ».

Par ailleurs, plusieurs réformes sont prévues par le gouvernement en vue de faciliter le processus de rétablissement d’identité, a-t-on également noté.

Organisé par l’Office national de l’état civil et de l’identification (Oneci), l’évènement a enregistré la présence de plusieurs membres du gouvernement, notamment Kandia Camara et Raymonde Goudou-Coffie, respectivement ministres en charge de l’Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation Professionnelle, et de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du service public .


Le 19/02/20 à 08:45
modifié 19/02/20 à 08:45

LES + POPULAIRES

Lutte contre la propagation du Covid-19 : La Lonaci désinfecte ses sites Fête de Pâques: La messe présidée par le cardinal sera retransmise en direct Covid19: 384 cas confirmés, 48 guéris et 3 décès au 8 avril 2020