Basket-ball : Le président Mahama Coulibaly ouvre ses chantiers

Le président Mahama Coulibaly et le maire de Cocody, Jean-Marc Yacé vont unir leurs forces pour développer la discipline. (DR)
Le président Mahama Coulibaly et le maire de Cocody, Jean-Marc Yacé vont unir leurs forces pour développer la discipline. (DR)
Le président Mahama Coulibaly et le maire de Cocody, Jean-Marc Yacé vont unir leurs forces pour développer la discipline. (DR)

Basket-ball : Le président Mahama Coulibaly ouvre ses chantiers

Le 17/02/20 à 19:02
modifié 17/02/20 à 19:02
Ça va vite avec la nouvelle équipe de la Fédération ivoirienne de basket-ball (Fibb). Comme en 2011, au début du mandat du président Touré Boubakari, Mahama Coulibaly n’a pas de temps de répit. La balle doit rouler.

Pendant que la sélection nationale senior masculine rallie Yaoundé, la capitale camerounaise, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Afrobasket 2021), le successeur de Mathieu Agui-Miézan, qui attend de présenter officiellement son bureau, entretient l’espoir. Mercredi dernier, il a eu un entretien fructueux avec le premier magistrat de la commune de Cocody. Avec le maire Jean-Marc Yacé, il était question de promotion et de vulgarisation de la balle au panier dans la commune.

Amoureux et pratiquant de basket-ball et de taekwondo, Jean-Marc Yacé s’est d’abord réjoui de l’élection de Mahama Coulibaly à la tête de la Fibb. Avant d’évoquer avec lui les projets d'infrastructures sportives et de promotion du basket dans sa commune.

C’était l’une des promesses de campagne du candidat Mahama Coulibaly : offrir au moins une aire de jeu pour le basket-ball dans chaque commune.

Cocody qui compte au moins 16 équipes de basket est une étape. Le nouveau président de la fédération entend mener la même démarche dans toutes les localités qui, selon lui, demeurent des partenaires stratégiques du programme de vulgarisation et de décentralisation de la balle au panier. En tout cas, le maire Jean-Marc Yacé a beaucoup apprécié le geste de Mahama.

Très bientôt, les deux parties devraient parapher un protocole d’accord, en vue de promouvoir la pratique de la discipline dans la commune et soutenir les acteurs. Obnubilé par la professionnalisation de la pratique dans le pays, il a annoncé, face à la presse, samedi, des démarches auprès de maisons d'assurance pour permettre aux acteurs d'avoir une sécurité sociale.

Quand tout cela sera conclu, la Fédération s'engagera à en payer les 2/3 pour le compte des clubs. L’autre chantier capital pour le président de la Fibb, c’est la redynamisation des Ligues de l'intérieur du pays. Une manière pour lui de faire jouer au basket-ball partout dans le pays. Mais cette redynamisation des Ligues, selon lui, devra se faire de façon progressive.


Le 17/02/20 à 19:02
modifié 17/02/20 à 19:02

LES + POPULAIRES

Crise sanitaire: Crise sanitaire: Voici la différence entre le Rhume, la Grippe et le Coronavirus Coronavirus/Couvre-feu : Trois corps enlevés et 16 personnes interpellées dans la nuit de samedi à Dimanche Crise sanitaire : Voici les numéros utiles pendant le couvre-feu et suspiscion de symptômes…