Droits de l’Homme: La Cour de justice de la Cedeao lance une campagne de sensibilisation en Côte d'Ivoire

L'Honorable Juge Edward Amoako Asante, président de la Cour de justice de la Cedeao. (DR)
L'Honorable Juge Edward Amoako Asante, président de la Cour de justice de la Cedeao. (DR)
L'Honorable Juge Edward Amoako Asante, président de la Cour de justice de la Cedeao. (DR)

Droits de l’Homme: La Cour de justice de la Cedeao lance une campagne de sensibilisation en Côte d'Ivoire

Le 17/02/20 à 10:49
modifié 17/02/20 à 10:49
Plusieurs rencontres sont prévues du 16 au 22 février 2020, avec différentes institutions et différents organismes nationaux et internationaux exerçant en Côte d’Ivoire.

Une délégation de la Cour de justice de la Cedeao, conduite par son président, l'Honorable Juge Edward Amoako Asante, séjourne à Abidjan depuis le dimanche 16 février 2020, pour une campagne de sensibilisation d'une semaine. Objectif : améliorer la visibilité de la Cour en Côte d’Ivoire.

La délégation comprend également le vice-président de la Cour, l'Honorable Juge Gberi-bè Ouattara ainsi que les trois autres membres du collège : les Honorables Juges Dupe Atoki, Keikura Bangura et Januária Tavares Silva Moreira Costa. Le greffier en chef, des directeurs et d’autres membres du personnel font également partie de la délégation.

Au cours de son séjour, la délégation organisera le 18 février un atelier de sensibilisation à l’intention des représentants de l’Ordre des avocats, des fonctionnaires des services d’immigration, des douanes et de la police. Les ambassadeurs des Etats membres de la Cedeao, des responsables organisations de la société civile sont aussi attendus.

Le 19 février, la délégation accueillera un forum spécial pour les avocats et les étudiants en droit, suivi le 20 février par un forum ouvert aux professionnels des médias, des groupements féminins, des représentants de différents ministères. Un dialogue judiciaire est prévu le vendredi 21 février à la Cour suprême à l’intention des juges de Côte d’Ivoire.

Toutes les autres activités se dérouleront au bureau du Représentant résident de la Cedeao en Côte d’Ivoire, à Cocody Corniche, Villa N°4, Boulevard de France.

Cette campagne de sensibilisation, deuxième phase d’une campagne lancée l’année dernière au Liberia, en Sierra Leone et au Cabo Verde, s’inscrit dans le cadre des efforts de la Cour pour mieux faire connaître au public les recours qu’elle offre aux citoyens de la Communauté, en particulier dans le domaine des droits de l’homme.

Elle a été également conçue pour permettre à la Cour de dialoguer avec les citoyens de la Communauté, afin de mieux leur faire apprécier son rôle dans la Cedeao, son mandat, sa mission, ses compétences, sa jurisprudence et son accessibilité.

La campagne comporte aussi un volet plaidoyer et des visites de courtoisie sont prévues au Président de la République, Alassane Ouattara, a certains membres du gouvernement, au président de la Cour suprême ainsi qu’à l’Ordre des avocats.

La délégation visitera enfin des responsables de services liés au processus d’intégration tels que la Direction de la surveillance du territoire (Dst), la Direction générale de la police nationale (Dgpn).

Avant son départ le 22 février, la délégation organisera une conférence de presse afin d’échanger avec les médias sur les différents aspects de la campagne et des stratégies pour améliorer sa notoriété en Côte d’Ivoire.


Le 17/02/20 à 10:49
modifié 17/02/20 à 10:49

LES + POPULAIRES

Covid19 : 2 nouveaux cas à l’intérieur du pays ce vendredi ( Bouaké et Soubré) sur les 218 cas confirmés en Côte d'Ivoire Lutte contre Coronavirus : Les véhicules de transport en commun avec sticker conseillés Général Apalo: « La Gendarmerie n'a enregistré aucun cas de Covid-19 en son sein, à ce jour »