Paix durable en Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo, marraine d’une table ronde de femmes du Pdci, Rhdp et Fpi à Yamoussoukro

Mme Simone Ehivet Gbagbo, ex-Première dame de Côte d'Ivoire. (DR)
Mme Simone Ehivet Gbagbo, ex-Première dame de Côte d'Ivoire. (DR)
Mme Simone Ehivet Gbagbo, ex-Première dame de Côte d'Ivoire. (DR)

Paix durable en Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo, marraine d’une table ronde de femmes du Pdci, Rhdp et Fpi à Yamoussoukro

Le 16/02/20 à 21:44
modifié 16/02/20 à 21:44
« Avant tout, nous demeurons sœurs et frères ». C’est le thème central de la table ronde qu’organise, du 27 au 29 février, le mouvement Initiative des femmes pour une paix durable, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro.

La rencontre a pour enjeu de mener, entre femmes, une réflexion profonde sur les sujets qui entravent la cohésion et le vivre ensemble en Côte d’Ivoire, et de proposer des solutions qui permettent de repartir sur des bases saines de cohabitation.

L’événement est placé sous le parrainage de Mme Simone Gbagbo, le patronage du ministre des Transports, Amadou Koné et la co-présidence de Mgr Ignace Bessi, président de la Conférence des évêques ; Cheick Boikary Fofana, président du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques en Côte d’Ivoire (Cosim) ; du Dr Yayé Dion Robert, président du Consistoire des églises protestantes et évangéliques de Côte d’Ivoire.

Il s’agira, au dire de Mme Rebecca Yao, la coordonnatrice de l’initiative, « d’engager un dialogue constructif et participatif entre des femmes qui veulent jouer leur partition dans le raffermissement du tissu social ».

Y prendront part, les femmes leaders des grands groupements (Pdci-Rda, Fpi, Rhdp), des autres partis politiques, les élus, les cadres et les femmes leaders d’opinion, et de la société civile.

Le projet, qui a en ligne de mire la présidentielle d’octobre 2020, vise, par ailleurs, à faire en sorte que le scrutin se déroule sans heurt et que la nation ivoirienne en sorte grandie. Il s’agira de mettre en place une plateforme d’échanges et de veille pour une paix durable.

Plusieurs sous-thèmes seront au menu des débats, entre autres, la responsabilité politique, la crise identitaire, la liberté d’expression, le foncier rural, l’organisation des élections, la redistribution des richesses et la réconciliation nationale.

La table ronde de l’Initiative des femmes pour une paix durable va s’achever par un concert géant, qui va, dans la foulée, marquer le lancement d’une caravane pour la paix dans les villes de Bouaké, Korhogo, Adzopé, Abengourou, Man, San Pedro, Daloa et Abidjan.


Le 16/02/20 à 21:44
modifié 16/02/20 à 21:44

LES + POPULAIRES

Crise sanitaire: Crise sanitaire: Voici la différence entre le Rhume, la Grippe et le Coronavirus Coronavirus/Couvre-feu : Trois corps enlevés et 16 personnes interpellées dans la nuit de samedi à Dimanche Crise sanitaire : Voici les numéros utiles pendant le couvre-feu et suspiscion de symptômes…