La Can chaque 4 ans: Ce qui oppose Didier Drogba et Samuel Eto’O

Les deux conseillers du président Ahmad ont des points de vue divergents sur la tenue de la Can tous les quatre ans.
Les deux conseillers du président Ahmad ont des points de vue divergents sur la tenue de la Can tous les quatre ans.
Les deux conseillers du président Ahmad ont des points de vue divergents sur la tenue de la Can tous les quatre ans.

La Can chaque 4 ans: Ce qui oppose Didier Drogba et Samuel Eto’O

Après les stades de football, la rivalité entre Didier Drogba et Samuel Eto’O va-t-elle se déporter dans les salons de la Caf ? Cooptés par le président Ahmad Ahmad en tant que conseillers à la Caf, les anciens internationaux camerounais et ivoirien n'ont pas le même point de vue sur la récente proposition du président de la Fifa de faire jouer la Coupe d’Afrique des nations tous les quatre ans au lieu de tous les deux ans, comme c’est le cas actuellement.

Didier Drogba, l’ancien joueur de Chelsea, est favorable à la proposition de Gianni Infantino et en a donné les raisons. « Cela peut être une bonne chose parce que cela donnerait une saveur bien particulière à ce trophée par sa rareté. Maintenant, c'est un compromis, un juste milieu qu'il faut trouver. Les Fédérations africaines doivent se réunir pour en discuter. La Can en Afrique est un outil de développement pour les pays qui n'ont pas forcément les moyens ou l'opportunité de le faire. À terme, on va être obligé d'arriver à cela car les joueurs africains évoluant en Europe sont pas mal lésés par rapport à leurs clubs. À l'époque, quand on jouait la Can en janvier, partir en sélection, c'était mettre en danger sa place de titulaire. C'était vraiment compliqué. Cela va être intéressant comme débat, j'espère pouvoir y contribuer », a expliqué Didier Drogba.

Samuel Eto’O a pris le contre-pied de Drogba. Dans une émission-débat sur Rfi, le Camerounais a critiqué avec force les déclarations de Gianni Infantino : « Est-ce dans l’intérêt des Africains d’organiser une Can tous les quatre ans ? Je crois que c’est plutôt dans celui des Européens. Ils veulent avoir à disposition les Mohamed Salah, Sadio Mané ou Pierre-Emerick Aubameyang. Il y a un partenariat gagnant-gagnant entre la Fifa et la Caf. Je suis proche de Gianni Infantino et d’Ahmad. Mais je crois que Gianni Infantino a manqué de tact », a réagi l’ancien capitaine des Lions indomptables.

Deux positions opposées qui vont certainement alimenter davantage les débats, avant la décision finale de la Caf attendue par les amoureux du football africain.

LES + POPULAIRES

Solidarité/Coronavirus : Le point des dons réceptionnés par le Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique à la date du 08 Avril 2020 Lutte contre le coronavirus/Soutien au pays Africains : La France lance, via l’Afd, l’initiative "Covid-19-Santé en commun" Lutte contre le Coronavirus : Le Conseil national des droits de l’homme se dote d’une cellule de veille