Aboudé (Agboville) : Le Conseil régional et une ONG organisent des consultations médicales gratuites

Les personnes du 3è âge sont aussi prises en charge par les membres de l'équipe. (Dr)
Les personnes du 3è âge sont aussi prises en charge par les membres de l'équipe. (Dr)
Les personnes du 3è âge sont aussi prises en charge par les membres de l'équipe. (Dr)

Aboudé (Agboville) : Le Conseil régional et une ONG organisent des consultations médicales gratuites

Le 14/02/20 à 12:16
modifié 14/02/20 à 12:16
Les populations de la sous-préfecture d’Aboudé dans le département d’Agboville poussent un ouf de soulagement. Et pour cause, elles bénéficient gratuitement de consultations médicales foraines. Une initiative du Conseil régional de l’Agneby-Tiassa (Crat) en collaboration avec l’Ong Cœur d’Alliance.

Au cours de cette opération qui a démarré le jeudi 13 février pour s’achever le 15 février 2020, les populations auront droit à des séances de dépistage, de sensibilisation et d’éducation à fréquenter les centres de santé.

Après les consultations, les patients qui auront des ordonnances médicales se verront remettre gratuitement des produits pharmaceutiques. Des sages-femmes ont été mobilisées pour se charger des consultations prénatales et post-natales.

Au total, une équipe de près de 20 agents a été mise sur pied pour la réussite de l’opération. Il s’agit, en plus des sages-femmes, de médecins, d'infirmiers, d'aides-soignants, d’audioprothésistes, etc.

L’objectif du président du Conseil régional, Pierre Dimba, est d’inciter non seulement les habitants de la localité à fréquenter les centre de santé, mais aussi apporter des soins gratuits aux populations vulnérables. L’on se souvient d’ailleurs que Pierre Dimba, après son élection à la tête du Conseil régional de l’Agneby-Tiassa, avait placé la première année de son mandat sous le signe de la santé et de l’éducation. Il a, pour ce faire, visité plusieurs centres de santé afin de s’imprégner des réalités du terrain.

L’Ong Cœur d’Alliance est une organisation nationale constituée d’Ivoiriens vivant en Côte d’Ivoire et en Europe. Pour ledit projet, elle a été appuyée par son partenaire, l’Ong Amore de l’Espagne qui a dépêché des spécialistes de la santé de l'Espagne jusqu’en Côte d’Ivoire.

(Source : Sercom Crat)


Le 14/02/20 à 12:16
modifié 14/02/20 à 12:16

LES + POPULAIRES

Établissement et renouvellement des cartes d’identité: Le gouvernement sort la grosse artillerie Covid-19/ Transports routiers et fluvio-lagunaires : 1500000 masques offerts aux usagers Coronavirus : Le Conseil National de Sécurité proroge l’état d’urgence jusqu’au 14 juin 2020