Duekoué/Cellule civilo-militaire : Sensibiliser les populations aux problématiques sécuritaires

Autorités politiques et administratives ont pris part à l'installation de la cellule civilo-militaire (DR)
Autorités politiques et administratives ont pris part à l'installation de la cellule civilo-militaire (DR)
Autorités politiques et administratives ont pris part à l'installation de la cellule civilo-militaire (DR)

Duekoué/Cellule civilo-militaire : Sensibiliser les populations aux problématiques sécuritaires

Le 14/02/20 à 11:58
modifié 14/02/20 à 11:58
Le lancement des activités de la cellule civilo-militaire (Ccm) à Duekoué a été l’occasion pour la marraine de l’événement Gielen Somba affectueusement appelée Maman Boya d’insister sur la nécessité de la cohésion sociale pour un développement harmonieux de la région. A l’en croire, l’installation de la cellule civilo-militaire qui vise non seulement à rapprocher les hommes en armes des populations civiles mais surtout à renforcer la paix et le « vivre ensemble ».

A la place Henri Konan Bédié de Duekoué où s’est tenue cette cérémonie, le 8 février 2020, les populations ont répondu massivement à l’appel des organisateurs comme pour dire qu’elles adhèrent au rapprochement armée-population, dans la construction d’une armée-nation.

Il faut noter que l’objectif principale de la mise en place de ces cellules à travers toutes les régions de Côte d’Ivoire est de sensibiliser les populations sur les problématiques sécuritaires. Toute chose qu’a tenu à rappeler le premier responsable de la cellule civilo-militaire de Duekoué, Gouanti Bi Irié Constant.

La marraine récompensant l'équipe lauréate (DR)
La marraine récompensant l'équipe lauréate (DR)



Aussi a-t-il expliqué qu’il s’agit, également, avec la mise en place de cette cellule « d’anticiper et de résoudre en cas de situation réelle, les problèmes afin de consolider la paix et la cohésion sociale à Duékoué ».

L’installation de la Ccm a été marquée par un tournoi de Maracana entre les civils et les Forces de défense avec six équipes constituées, en présence du Secrétaire général de la Préfecture de Duékoué représentant le Préfet de région du Guemon.

La finale a opposé l'équipe civile le Camag de Duékoué aux Sapeurs-pompiers de la ville. Elle s’est soldée par la victoire des civils. Le prochain rendez-vous de cette activité est pris pour les mois à venir.

La veille, le vendredi 7 février, Maman Boya était l’invitée du village de Tien-Oula qui organisait un festival de masque. Elle était accompagnée par le troisième adjoint au Maire de Duékoué qui a offert un bœuf à l’occasion. La marraine a fait des dons de bottes et d’engrais biologiques à la coopérative du village.

Infos: Sercom



Le 14/02/20 à 11:58
modifié 14/02/20 à 11:58

LES + POPULAIRES

Tabaski 2020: Prières pour des élections apaisées à Daoukro Semaine nationale de propreté 2020: Anne Ouloto : « Nous n’avons pas d'autre choix que d’apprendre à vivre sainement » Lutte contre le Covid-19 : Le RAMI2E en campagne dans le village d'Ebrah