Éducation nationale, culture de l’excellence: L’Uigb renforce son partenariat avec les écoles et lycées ivoiriens

 Le Professeur Saliou Touré, entouré de quelques participants. (DR)
Le Professeur Saliou Touré, entouré de quelques participants. (DR)
Le Professeur Saliou Touré, entouré de quelques participants. (DR)

Éducation nationale, culture de l’excellence: L’Uigb renforce son partenariat avec les écoles et lycées ivoiriens

Le 13/02/20 à 17:11
modifié 13/02/20 à 17:11
Il n’y a pas meilleur moment pour échanger les expériences, les idées pour aller de l’avant et pour consolider les relations que de se retrouver autour d’un repas. C’est ce que l’Université internationale de Grand-Bassam a fait le mercredi 12 février 2020. En effet, le président de l’Université Internationale de Grand-Bassam, le Pr Saliou Touré a convié à un déjeuner, les responsables des établissements partenaires à l’Uigb pour raviver les liens qui les lient depuis près d’une quinzaine d’années.

« L’Uigb voudrait aujourd’hui, vous réitérer son engagement et sa détermination à former les élites dont la Côte d’Ivoire a besoin, en étant un partenaire du ministère de l’Éducation nationale. En effet, l’éducation primaire et secondaire constitue la fondation qui détermine la réussite des élèves qui sont appelés à devenir les futurs cadres de notre société. C’est pourquoi, il est important que leur base éducative soit solide. L’Uigb croit fortement en une vision holistique de l’éducation où les trois acteurs, notamment l’enseignement primaire, secondaire et supérieur, travaillent ensemble...Il est important qu’il y ait un relais entre ces trois niveaux, et ce pour la réussite des élèves et étudiants. C’est dans cette optique que l’Uigb veut établir un pont entre l’Éducation Nationale et l’Enseignement Supérieur à travers une étroite collaboration avec les lycées et collèges », a expliqué le Pr Saliou Touré.

Pour lui, face à l’épineuse question de l’employabilité à laquelle sont confrontés les diplômés issus des systèmes actuels de formation, ce partenariat est crucial « pour produire des élites qualifiées, répondant au besoin du marché de l’emploi national et international ». C’est pourquoi, en 2011, l'Uigb et le ministère de l’Éducation nationale avaient lancé l'Initiative des « Feeder Schools » en vue de promouvoir l'excellence et le renforcement des capacités des élèves des établissements scolaires sélectionnés sur toute l'étendue de la République de Côte d'Ivoire.

« L'objectif de cette Initiative est qu’ensemble nous développions les qualités personnelles et les talents de leader des élèves des lycées pour les préparer à poursuivre leurs études dans une université internationale compétitive. Il s’agit également de s'assurer que les futurs diplômés universitaires deviennent des penseurs critiques et créatifs, mais aussi innovateurs, éloquents et formés au leadership », a-t-il ajouté.

C’est dans cette optique que l’Uigb avait organisé en 2012, la visite aux États-Unis, avec les proviseurs et conseillers d’orientation des écoles partenaires. Une belle expérience que les chefs de ces établissements souhaitent revivre. Car cette immersion à Atlanta leur a permis de s’imprégner du système éducatif américain et de découvrir d’autres méthodes pédagogiques en vue d’améliorer le système éducatif ivoirien.

L’on rappelle que l’Université Internationale de Grand-Bassam qui a ouvert ses portes en janvier 2005 suite à la promulgation le 7 septembre 1995 de la Loi de Réforme de l’Enseignement Supérieur, est une institution régionale d’enseignement supérieur et de recherche scientifique qui a pour mission, la formation des leaders de demain, la transmission et la production du savoir dans des filières répondant aux besoins du développement de l'Afrique.

Cet établissement tient à s'affirmer comme Pôle d'excellence en matière de Sciences, de Technologie et de Sciences de la Gestion et s'inspire des modèles et des méthodes de formation et de gestion des universités américaines. Les présentations et témoignages de Mme Koné Atali, coordinatrice du recrutement des étudiants et de Paule-Aurore Valencia, une ancienne étudiante de l’Uigb et en fonction dans l’administration, ont édifié davantage les convives sur l’intérêt pour un étudiant de s’inscrire à l’Uigb.

M. Raoul Koné, directeur de cabinet adjoint, représentant la ministre Kandia Camara a salué l’initiative du Pr Saliou Touré et son équipe qui vise « à recadrer la coopération entre le ministère de l’éducation nationale et l’Uigb ». « Mme Kandia Camara est très heureuse de cette relation...Nous avons intérêt à coopérer avec l’Uigb dont la présence à nos côtés permet de structurer notre système éducatif...Merci pour cette ouverture », a souligné en substance Raoul Koné.
Le 13/02/20 à 17:11
modifié 13/02/20 à 17:11

LES + POPULAIRES

Obsèques : Le corps du jeune Ani Guibahi Laurent Barthélémy sera rapatrié le vendredi 21 février Retrouvé mort dans le train d'atterrissage d'Air France : Le père du jeune Ani Guibahi Barthélemy, à Paris pour le rapatriement du corps Abobo/Quartier SOS : La police saisit 79 blocs de cannabis