Côte d’Ivoire-Ghana : Une exposition pour booster les relations commerciales

De gauche à droite, Kwame Darko (le promoteur) et l'ambassadeur du Ghana, Fred Laryea. (DR)
De gauche à droite, Kwame Darko (le promoteur) et l'ambassadeur du Ghana, Fred Laryea. (DR)
De gauche à droite, Kwame Darko (le promoteur) et l'ambassadeur du Ghana, Fred Laryea. (DR)

Côte d’Ivoire-Ghana : Une exposition pour booster les relations commerciales

Le 13/02/20 à 14:45
modifié 13/02/20 à 14:45
« Construire une Afrique à travers le commerce ». Tel est le thème de la 1ère édition de Ghana Business Expo qui a ouvert ses portes ce jeudi 13 février 2020, au palais de la culture d’Abidjan-Treichville, en présence de l’ambassadeur du Ghana en Côte d’Ivoire, SEM. Fred Laryea.

Le diplomate ghanéen s’est félicité de cette exposition qui va ouvrir le marché ghanéen aux Ivoiriens et vice-versa. Pour lui, cette rencontre qui prendra fin le samedi 15 février, est également une opportunité pour les deux pays de donner un coup d’accélérateur à leur coopération commerciale.

« Les Ivoiriens qui viendront visiter les stands pourront non seulement découvrir les produits ghanéens, mais surtout nouer des contacts avec les différentes entreprises présentes. C’est l’occasion pour le Ghana de s’ouvrir à la Côte d’Ivoire », s’est réjoui l’ambassadeur, à l’issue de la visite des stands.

Pour le promoteur de l’événement, Oheneba Kwame Darko, l’objectif de cette exposition est de créer une relation de coopération basée sur le commerce entre les deux pays. « Nous voulons encourager les Ivoiriens et les Ghanéens à s’intéresser davantage au commerce qui est un secteur pourvoyeur d’emplois et de revenus. Nous pouvons nous faire de l’argent en faisant le commerce », dit-il.

A en croire Kwame Darko, l’Afrique peut se développer à travers le commerce. « Nous ne devons plus attendre quelque chose de l’extérieur. Vous savez, quand ils nous prêtent un peu d’argent, nous en retour, leur donnons plus », a déploré M. Kwame.

C’est pourquoi il demande aux Ivoiriens de venir nombreux visiter les stands afin de se faire une idée des différents produits proposés. « Nous sommes voisins, il est bon que nous nous unissons à travers le commerce pour aller de l’avant. Il faut aller au-delà des relations diplomatiques », a poursuivi Oheneba Kwame Darko, expliquant que cette exposition est le point de départ d’une franche collaboration entre la Côte d’Ivoire et le Ghana en ce qui concerne le commerce.

Benny Fiifi Ashun, responsable d’un stand qui expose des produits entrant dans la fabrication du ciment, s’est dit heureux d’être à Abidjan. « Je suis certain que nous allons faire de bonnes affaires et nouer de nombreux contacts avec les Ivoiriens ».

Plusieurs entreprises exposent des aliments et boissons, des produits d’irrigation et de plastique, des ustensiles en aluminium, des serviettes hygiéniques, des détergents et produits ménagers, la mode et des produits pharmaceutiques.

Avant l’exposition, des entreprises ghanéennes et ivoiriennes ont partagé leurs expériences au cours d’un panel et des rencontres B2B, le 11 février, dans un hôtel à Marcory. Les entreprises ghanéennes ont également visité le mercredi 12 février, plusieurs marchés pour rencontrer leurs homologues de la Côte d’Ivoire.
Le 13/02/20 à 14:45
modifié 13/02/20 à 14:45

LES + POPULAIRES

Autonomisation des jeunes : 30,7 millions de Fcfa pour 63 porteurs de projets au Plateau Obsèques : Le corps du jeune Ani Guibahi Laurent Barthélémy sera rapatrié le vendredi 21 février Retrouvé mort dans le train d'atterrissage d'Air France : Le père du jeune Ani Guibahi Barthélemy, à Paris pour le rapatriement du corps