Conseil supérieur islamique de Côte d’Ivoire : Le nouveau président installé

Almamy Cissé est le nouveau président du Conseil supérieur islamique de Côte d’Ivoire. (Jean Bavane)
Almamy Cissé est le nouveau président du Conseil supérieur islamique de Côte d’Ivoire. (Jean Bavane)
Almamy Cissé est le nouveau président du Conseil supérieur islamique de Côte d’Ivoire. (Jean Bavane)

Conseil supérieur islamique de Côte d’Ivoire : Le nouveau président installé

Le 10/02/20 à 13:18
modifié 10/02/20 à 13:18
Enseignant-chercheur à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, Almamy Cissé est le nouveau président du Conseil supérieur islamique de Côte d’Ivoire (Csi-ci). Il remplace Diabaté Moussa qui a passé huit ans à la tête de cette association des cadres musulmans. Almamy Cissé a pris officiellement fonction le samedi 8 février, à la Mosquée Hossein Amina à l’avenue 24, à Treichville, après avoir été plébiscité par des dignitaires et ses pairs.

Le nouveau président du Csi a pris l’engagement d’accompagner le gouvernement pour le développement de la Côte d’Ivoire en présence des représentants d’associations musulmanes ainsi que des dignitaires du Csi, notamment, Diakité Ibrahim, Diakité Yacouba, Mme Siby Makoka.

« Nous allons réfléchir ensemble avec le gouvernement pour participer au développement de notre pays par des actions concrètes. C’est-à-dire construire des écoles, des centres de santé... », a indiqué l’iman adjoint de la mosquée de la cité Cie de Bingerville.

Avant d’ajouter qu’il s’agira également pour lui et son équipe de redynamiser les réseaux du Csi à l’étranger ainsi que ceux installés sur tout le territoire ivoirien. « Nous allons collaborer avec toutes les associations musulmanes de Côte d’Ivoire ainsi que les Csi des autres pays pour la promotion des valeurs de paix », a-t-il mentionné.

Par ailleurs, celui qui se réclame homme d’unité et de paix invite toute la communauté musulmane à la prière afin que les élections futures se passent bien. « Nous sommes dans une année électorale, donc très sensible. En tant que musulmans, nous allons prier afin que Dieu puisse guider nos dirigeants politiques pour que cette année électorale puisse se passer avec zéro victime », a souhaité Almamy Cissé.

Venu apporter son soutien au nouveau président, Koné Ibrahim, représentant du Csi Paris a, pour sa part, appelé à l’union autour de la nouvelle équipe pour la promotion de l’islam, « religion de paix ».

Auparavant, Check Diakité Ibrahim, membre fondateur de la Csi, a fait l’historique de l’association qui, dans les années 1977, s’appelait association musulmane pour l’organisation des pèlerinages à la Mecque.

Almamy Cissé fera un mandat de quatre ans renouvelable une seule fois.


Le 10/02/20 à 13:18
modifié 10/02/20 à 13:18

LES + POPULAIRES

Lutte contre la propagation du Covid-19 : La Lonaci désinfecte ses sites Fête de Pâques: La messe présidée par le cardinal sera retransmise en direct Covid19: 384 cas confirmés, 48 guéris et 3 décès au 8 avril 2020