Après la visite du Chef de l’État à la Reine : La jeunesse de Sakassou salue les retombées

Yves Toto, conseiller chargé de la Jeunesse de la reine. (DR)
Yves Toto, conseiller chargé de la Jeunesse de la reine. (DR)
Yves Toto, conseiller chargé de la Jeunesse de la reine. (DR)

Après la visite du Chef de l’État à la Reine : La jeunesse de Sakassou salue les retombées

Le 10/02/20 à 12:23
modifié 10/02/20 à 12:23
La visite du Président de la République, Alassane Ouattara, le 2 février 2020, à Sa Majesté Akoua Boni II, la reine des Baoulé, a eu « des retombées positives concrètes ». C’est ce qui ressort d’une déclaration en date du 8 février, du président de l’Union de la jeunesse pour le développement de Sakassou (Ujds), Yves Toto.

« Les populations des régions du Bélier et de Gbêkê, en général, et des départements de Tiébissou, de Sakassou et de Béoumi en particulier, sauront au moment opportun traduire leur infinie gratitude à leur bienfaiteur, le Président de la République », a déclaré Yves Toto, par ailleurs conseiller chargé de la Jeunesse de la reine.

« D’ores et déjà et à l’instar de nos aînés les plus illustres, qui proclamaient dans un passé très récent que « le troisième pont valait à lui seul un 2e mandat au Président Alassane Ouattara », nous pouvons dire fièrement « Merci Président ADO ! », a-t-il dit.

Il a affirmé que le démarrage effectif des travaux de bitumage de la route Tiébissou-Sakassou-Béoumi, cette année et l’ensemble des projets de développement déjà réalisés et en cours vaudront également, pour les défis à venir, un soutien massif des populations bénéficiaires au Président Alassane Ouattara et à son gouvernement.

Au nombre des retombées, le président de l’Ujds a cité la rénovation de la voirie dégradée et l’éclairage public de Sakassou. Il a rappelé la réalisation promise de plusieurs infrastructures dont la construction d’un nouveau château d’eau et d’un commissariat de police.

Yves Toto a estimé que « la cerise sur le gâteau » a été le bitumage annoncé, pour 2020, de la route Tiébissou-Sakassou-Béoumi. « Cette doléance faite depuis plusieurs décennies par les populations de Sakassou, en union avec celles de Tiébissou et de Béoumi, sera, enfin, satisfaite », s’est-il réjoui.

Le déplacement à Sakassou du Président ivoirien, a-t-il fait remarquer, aura aussi permis à la reine des Baoulé « de prôner un message de paix, d’union et de dialogue direct entre toutes les personnes se réclamant Houphouétistes, en général et les Présidents Bédié et Ouattara, en particulier ».

Ce qui n’est pas une moindre retombée aux yeux d’Yves Toto qui salue le « lobbying gagnant » de la reine et la « bonne politique de développement » du Président de la République.
Le 10/02/20 à 12:23
modifié 10/02/20 à 12:23

LES + POPULAIRES

Journée internationale de la Femme : Le Dg de l'Infs offre 26 pièces de pagnes à ses collaboratrices Côte d'Ivoire : Le taux de pauvreté en baisse Trafic d’espèce protégée/Coronavirus : Le Pangolin indexé !