Union africaine : Cyril RAMAPHOSA désigné nouveau Président de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement

Photo de famille lors de la 33e Sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (DR)
Photo de famille lors de la 33e Sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (DR)
Photo de famille lors de la 33e Sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (DR)

Union africaine : Cyril RAMAPHOSA désigné nouveau Président de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement

Le 09/02/20 à 19:09
modifié 09/02/20 à 19:09
Le Président de la République, Alassane OUATTARA, a pris part, ce dimanche 09 février 2020, à Addis-Abeba (Éthiopie), à la cérémonie d’ouverture du 33e Sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine placé sous le thème : « Faire taire les armes : créer des conditions propices au développement de l’Afrique ».

Le Président de la République d’Afrique du Sud, Cyril RAMAPHOSA, a été désigné nouveau Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine au cours de cette cérémonie.

Cette cérémonie a été l’occasion pour les participants, notamment le Président de Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki MAHAMAT, le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio GUTERRES, et le Président égyptien, Abdel Fatah AL-SISSI, Président sortant de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, de faire le point de la situation sécuritaire et politique sur le continent africain, d’évoquer les défis à relever et de faire des recommandations pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable et la réalisation de l’intégration économique du continent.

Présidence de la République


Le 09/02/20 à 19:09
modifié 09/02/20 à 19:09

LES + POPULAIRES

Décès du ministre Sidiki Diakité: Dominique Ouattara exprime la compassion du couple présidentiel à la famille éplorée Cour d’appel d’Abidjan : 6291 dossiers enregistrés pendant l’année judiciaire 2019-2020 Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée