Union africaine: La grand-messe démarre dimanche

Union africaine: La grand-messe démarre dimanche

Le 07/02/20 à 23:14
modifié 07/02/20 à 23:14






Le Chef de l’État est arrivé, hier, à Addis-Abeba. Dans la capitale éthiopienne, il prend part au 33e sommet de la Conférence des Chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine. Il a été accueilli à sa descente d’avion par le Premier ministre de la République fédérale d’Éthiopie, Abiy Ahmed. La grand-messe des leaders africains qui démarre dimanche pour s’achever lundi a pour thème : ‘’Faire taire les armes : créer les conditions propices au développement de l’Afrique’’. Les Chefs d’État et de gouvernement plancheront donc sur de nombreux sujets liés aux questions de sécurité. Notamment, comme nous l’écrivions déjà dans notre parution de vendredi, la crise en Libye, le terrorisme dans le Sahel et le conflit au Soudan du Sud. Il s’agira pour eux de trouver des voies et moyens pour que les armes ne crépitent plus sur le continent pour consolider la remontée de l’Afrique. Ce continent est considéré, aujourd’hui, comme celui de l’avenir. Et pour maintenir le cap, il faut éteindre les foyers de tension. Les Chefs d’État et de gouvernement jetteront également un regard sur l’évolution de la zone de libre-échange continentale. Au cours de cette grande rencontre, le Président Alassane Ouattara présentera son deuxième rapport sur l’Agenda 2063. Rappelons qu’en janvier 2017, il avait été désigné ‘’champion’’ pour le suivi et la mise en œuvre de l’Agenda 2063. Son premier rapport, il l’a fait en 2019, lors du 32e sommet des Chefs d’État et de gouvernement de l’Organisation panafricaine. Il avait invité les différents États à harmoniser leurs plans de développement pour les intégrer, dans un premier temps, dans celui des Nations unies de 2030 et ensuite par dizaine d’années jusqu’en 2063.

L’Agenda 2063 est le schéma et le plan directeur visant à transformer l'Afrique en puissance mondiale de l'avenir. C’est le cadre stratégique du continent qui vise à atteindre son objectif de développement inclusif et durable. Il s’agit d’une manifestation concrète de la volonté panafricaine d’union, d’autodétermination, de liberté, de progrès et de prospérité collective poursuivie dans le cadre du panafricanisme et de la renaissance africaine.

Mais pour le Chef de l’État, tout commence, sauf changement de dernière minute, aujourd’hui. Après une audience avec le Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, Antonio Guterres, il se rendra au siège de l’Ua. Il prendra part à un forum de haut niveau sur l’Agenda 2063. Le thème est : ‘’Rapports basés sur des preuves pour une réflexion et une action collective sur l’Agenda 2063’’.

Pour cette mission, le Chef de l’État est accompagné du ministre d’État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko; du secrétaire général de la Présidence, Patrick Achi; des ministres Ally Coulibaly et Souleymane Diarrassouba.

Le 07/02/20 à 23:14
modifié 07/02/20 à 23:14

LES + POPULAIRES

Cocody-Angré : Un commissaire de la PJ tué dans des échanges de tirs avec des braqueurs Décès du ministre Sidiki Diakité: Dominique Ouattara exprime la compassion du couple présidentiel à la famille éplorée Cour d’appel d’Abidjan : 6291 dossiers enregistrés pendant l’année judiciaire 2019-2020