Daoukro/Assainissement: Les tenanciers d'espaces publics sensibilisés aux bonnes pratiques

Les tenanciers des espaces publics ont posé avec les autorités après le lancement du concours.(DR)
Les tenanciers des espaces publics ont posé avec les autorités après le lancement du concours.(DR)
Les tenanciers des espaces publics ont posé avec les autorités après le lancement du concours.(DR)

Daoukro/Assainissement: Les tenanciers d'espaces publics sensibilisés aux bonnes pratiques

Environ 30 tenanciers d'espaces publics dans le domaine de l'hôtellerie, de la restauration et de la boulangerie ont été formés et sensibilisés à la prise en compte de bonnes pratiques d'hygiène et environnementales. Et ce, dans le souci de parvenir à maintenir leurs locaux propres afin de satisfaire la clientèle. Aussi un concours dénommé "Gîtes et couverts éco-sains" est organisé à leur endroit par la directrice régionale de l'Environnement et du Développement durable, Sabine Camara.

Le lancement de ce concours a eu lieu le 1er février, à la préfecture de Daoukro, en présence des autorités administratives, politiques, coutumières et religieuses de la localité. "Nous organisons ce concours pour amener les opérateurs à se conformer à la réglementation en la matière et à intégrer les bonnes pratiques d'hygiène et environnementales dans l'exercice de leurs activités. Trois étapes vont meubler ce concours. D'abord, il y aura la formation pour leur donner des rudiments; ensuite, l'inspection, c'est-à-dire, l'évaluation et enfin, la récompense des établissements. Les établissements qui respecteront les normes recevront la recommandation de l'Institut national de l'hygiène publique (Inhp). En revanche, ceux qui s'y déroberont subiront des sanctions. La liste des établissements qui répondent aux critères et aux dispositions sera connue de toute la population pour lui permettre de faire de bons choix", prévient Sabine Camara.

Le responsable de l'Institut national d'hygiène publique de Dimbokro, Coulibaly Bakary, partenaire de la direction régionale de l'Environnement et du Développement durable dans l'organisation de ce concours, a souligné qu’il est important d’organiser cette compétition afin d'amener tous les établissements qui ne répondent pas aux normes à changer de pratiques et à préserver les usagers des maladies liées à l'insalubrité, l'hépatite B et la fièvre typhoïde, par exemple.

Le préfet de la région de l’Iffou, préfet du département de Daoukro, Aka Julie, a félicité les organisateurs du concours et invité les tenanciers des espaces publics à se conformer aux règlements en vigueur.

LES + POPULAIRES

Fête de Pâques: La messe présidée par le cardinal sera retransmise en direct Covid19: 384 cas confirmés, 48 guéris et 3 décès au 8 avril 2020 Lutte contre le Covid-19: Brassivoire apporte son soutien au Ministère du Commerce et de l’Industrie