Deuil : Le Président Ouattara a pris part à la levée du corps du colonel-major Issiaka Ouattara

Le Président Alassane Ouattara était présent à l'Ivosep Treichville, à la levée du corps du défunt. (Poro Dagnogo)
Le Président Alassane Ouattara était présent à l'Ivosep Treichville, à la levée du corps du défunt. (Poro Dagnogo)
Le Président Alassane Ouattara était présent à l'Ivosep Treichville, à la levée du corps du défunt. (Poro Dagnogo)

Deuil : Le Président Ouattara a pris part à la levée du corps du colonel-major Issiaka Ouattara

Le 06/02/20 à 11:43
modifié 06/02/20 à 11:43
Le Chef de l’exécutif ivoirien a honoré de sa présence, le mercredi, à Ivosep, la cérémonie de levée du corps du colonel-major Issiaka Ouattara, décédé le 5 janvier aux États-Unis. La dépouille mortelle, il faut le rappeler, avait été rapatriée en Côte d’Ivoire le 2 février passé.

A l’instar du Chef de l’État, nombreuses étaient les autorités étatiques qui ont également pris part à cette cérémonie. Il s’agit du vice-Président Daniel Kablan Duncan, du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, des présidents d’institution comme Amadou Soumahoro et Jeannot Ahoussou-Kouadio, ainsi que plusieurs ministres dont Hamed Bakayoko (Défense), Marcel Amon-Tanoh (Affaires étrangères), AKa Aouélé (Santé), Alain Richard Donwahi (Eaux et forêts), Kouassi Adjoumani (Agriculture).

La haute hiérarchie militaire, avec à sa tête le chef d’état major général des armées, le commandant de la gendarmerie ; la police, des officiers supérieurs, des officiers et des soldats du rang, étaient aussi présents à cette cérémonie qui a eu lieu dans l’après-midi.

Dans une atmosphère lourde, où l’émotion était sans conteste au rendez-vous, la cérémonie a enregistré une série d’interventions, dont celle du colonel-major Chérif Ousmane. La gorge quasiment nouée, le compagnon d’armes du défunt a retracé le parcours de celui qui a été toujours son compagnon de lutte. « De 1999 à janvier 2020, cela fait 21 ans que nous consacrons notre vie au noble combat de la paix et de la justice », a-t-il résumé.

Les honneurs militaires avant le départ sur Doropo. (Poro Dagnogo)



En près de 20 minutes, le militaire est revenu sur leurs années d’exil, même si jamais, « le militaire charismatique n’a jamais baissé les bras ». Il a aussi évoqué les années phares, ainsi que son amour et sa loyauté pour son pays. « Tu es toujours là quand on a besoin de toi », a-t-il indiqué. « Hélas tu es parti aujourd’hui sans espoir de retour », a-t-il déploré.

La fille aînée du défunt, Ouattara Ramatou, au nom de ses frères et sœurs et de leurs génitrices, entre deux sanglots, a remercié les parents, amis et connaissances pour « leur soutien indéfectible » depuis le décès de leur père. Elle l’a d’ailleurs qualifié d’homme formidable et exemplaire. « Pour nous, tu n’es pas parti. Tu vis toujours en nous à travers les vertus exemplaires que tu nous a inculquées », a-t-elle souligné.

L’imam Cissé Djidiba s’est adressé au Chef de l’État et aux membres de la famille éplorée, avec des paroles réconfortantes tirées du saint Coran. « Soyez convaincus que tout ce qui vient d’Allah est réconfortant. C’est en cela que le bon Dieu apaise nos cœurs », a-t-il fait savoir. « Nous voulons la paix du cœur. Vous voir si nombreux autour de nous, nous rassure », a indiqué, pour sa part, le représentant de la grande famille Ouattara, dont est issu le militaire décédé. La cérémonie s’est achevée par des prières de bénédiction pour le repos de l’âme du défunt.

A noter que la levée du corps devrait être suivie hier soir d’un piqué d’honneur à la Garde républicaine. Ce jeudi a lieu un hommage funèbre au camp Gallieni, au Plateau. Le colonel-major Issiaka Ouattara reposera à jamais, à partir du 7 février, dans sa ville natale, à Doropo, dans la région du Bounkani.



Le 06/02/20 à 11:43
modifié 06/02/20 à 11:43

LES + POPULAIRES

Abobo-Biabou/Covid-19 : Un Centre d’éducation communautaire reçoit des dons d’Inner Wheel club des II Plateaux Noix de cajou/Le ministre Gaoussou Touré aux producteurs : « Le prix de 400 F CFA/Kg va être appliqué » Côte d'Ivoire/Covid-19 : Point de la situation au samedi 6 juin 2020