Anacarde : Le prix bord champ fixé à 400 Fcfa le kg

Une vue des membres lors du conseil des ministres. (DR)
Une vue des membres lors du conseil des ministres. (DR)
Une vue des membres lors du conseil des ministres. (DR)

Anacarde : Le prix bord champ fixé à 400 Fcfa le kg

Par (AIP)
Le 05/02/20 à 18:12
modifié 05/02/20 à 18:12
Le Conseil des ministres a approuvé le mercredi 5 février 2020, le barème pour la campagne 2020 de cajou et le prix plancher obligatoire de 400 FCFA/kg aux producteurs.

La date d’ouverture de la campagne 2020 de commercialisation des noix de cajou est prévue pour jeudi. Face à cette perspective, le Gouvernement a instruit les services en charge de la protection des frontières pour prendre toutes les mesures de lutte contre des noix de cajou par les frontières terrestres.

« Il a autorisé le Conseil du coton et de l’anacarde à prendre des mesures de lutte conte les exportations frauduleuses, allant jusqu’à la saisie et la vente immédiate des produits saisis », a déclaré, mercredi, le porte-parole du Gouvernement, Sidi Touré.

« Relativement à la campagne 2020, nous escomptons une prévision de la production mondiale de trois millions de tonnes, dont 800 000 attendues de la Côte d’Ivoire” » a-t-il indiqué. La Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de l’anacarde.

En prélude à l’ouverture de cette campagne, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, avait conduit du 30 janvier au 1er février, une mission de haut niveau dans les régions de l’Indénié-Djuablin, du Gontougo et du Bounkani pour sensibiliser les producteurs d’anacarde sur la fuite du produit hors des frontières.

Il y a eu environ sur la commercialisation extérieure près 574 000 tonnes de noix qui ont été exportés en 2019 contre 642 000 tonnes en 2018, a ajouté Sidi Touré, également en charge du ministère de la Communication et des Médias.



Par (AIP)
Le 05/02/20 à 18:12
modifié 05/02/20 à 18:12

LES + POPULAIRES

Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée Après les événements de Dabou : La compassion du Sénateur Gabriel Yacé aux familles éplorées Religion : Les musulmans célèbrent, mercredi, le Maoulid