Identification et modernisation de l’état civil: Le personnel invité à se mettre en ordre de bataille






Présentation de vœux à Oneci. (Ph : Joséphine Kouadio)
Présentation de vœux à Oneci. (Ph : Joséphine Kouadio)
Présentation de vœux à Oneci. (Ph : Joséphine Kouadio)

Identification et modernisation de l’état civil: Le personnel invité à se mettre en ordre de bataille

Le 05/02/20 à 10:11
modifié 05/02/20 à 10:11
Mobilisation, civisme, engagement, changement de mentalité, sens du devoir accompli, esprit d’équipe...Voilà les valeurs que doivent cultiver les agents de l’Office national de l’état civil et de l’identification (Oneci). Le nouveau directeur général de l’Oneci, Kafana Gnenin Sitioni, les y a engagés. Car, selon lui, l’adhésion du personnel à ces valeurs est la clé de la réussite de la mission de l’Oneci, telle que définie par le gouvernement, pour le bonheur des usagers.

« Le gouvernement et les Ivoiriens attendent beaucoup de nous... Notre mission est grande et cela commande un sacrifice et un don de soi...Appropriez-vous ces valeurs et changez de comportement pour relever les nombreux nouveaux défis qui se dressent devant nous », a conseillé, en substance, le Dg de l’Oneci. Invitant chacun à emprunter le train, parce qu’il ne pardonnera pas l’absentéisme et les retards au travail. « L’Oneci n’est pas l’Oni », a-t-il ajouté.

Car la réforme institutionnelle intervenue en mai 2019 renforce les attributions de l’Oni, à travers la création d’une agence d’exécution avec un mandat renforcé qu’est l’Oneci. Cette institution devient donc l’ancrage institutionnel de la réforme de l’état civil et de l’identification.

Sur cette base, l’Oneci est appelé, entre autres missions, à suivre l’activité des circonscriptions d’état civil, des centres d’identification et des bureaux d’émigration et d’immigration, à veiller à l’application des dispositions législatives régissant l’état civil, à acquérir et mettre à la disposition des administrations une base de données unique et intégrée des faits d’état civil et de l’identification, à produire des titres d’identification sécurisés, à moderniser l’état civil et à gérer le flux migratoire.

A ce niveau, reconnaît le directeur général de l’Oneci, 2020 étant une année électorale, la priorité sera accordée à la production et au renouvellement des cartes nationales d’identité. Ajoutant que ses équipes y travaillent ardemment pour satisfaire les demandes de nouvelles Cni et de renouvellement.

En outre, l’Oneci étant l’acteur principal de la mise en œuvre de la stratégie nationale de l’état civil qui se décline en six axes, Kafana Sitioni a prêté une oreille attentive aux préoccupations des agents égrenées par le syndicat, la mutuelle et la direction des ressources humaines et financières. En effet, la Drhf, Mme Diaby Nimaga Assétou, qui a félicité le nouveau Dg pour le travail qui est en train d’être réalisé depuis sa nomination à la tête de l’institution, a attiré son attention sur les attentes des 628 agents que compte l’Oneci.

Il s’agit, entre autres, des agents en attente de régularisation de leur emploi, des agents exposés au chômage parce qu’en fin de contrat. Mme Diaby a plaidé pour que des dispositions soient prises pour permettre à l’Oneci de capitaliser l’expérience de ces agents contractuels. Ce plaidoyer est partagé par le président de la mutuelle des agents de l’Oneci, Augustin Boti Tra, et par le secrétaire général du syndicat, Jules Maurice Koné, qui ont demandé l’amélioration des conditions de vie et de travail de tous les agents de l’Oneci.

Kafana Gnenin Sitioni a pris bonne note de toutes ces préoccupations, assurant ses collaborateurs de sa disponibilité à faire tout ce qui est possible pour y donner des réponses positives. Des vœux de paix, de santé et de prospérité ont été échangés entre le nouveau patron de l’Oneci et le personnel.

Le 05/02/20 à 10:11
modifié 05/02/20 à 10:11

LES + POPULAIRES

Covid19: 384 cas confirmés, 48 guéris et 3 décès au 8 avril 2020 Lutte contre le Covid-19: Brassivoire apporte son soutien au Ministère du Commerce et de l’Industrie Covid-19 : La BAD crée un fonds doté de près de 6000 milliards de FCFA