Afrique du Sud : Un mandat d'arrêt émis contre l'ancien président Jacob Zuma

L'ancien président sud-africain, Jacob Zuma. (DR)
L'ancien président sud-africain, Jacob Zuma. (DR)
L'ancien président sud-africain, Jacob Zuma. (DR)

Afrique du Sud : Un mandat d'arrêt émis contre l'ancien président Jacob Zuma

Le 04/02/20 à 12:31
modifié 04/02/20 à 12:31
La Haute Cour de Pietermaritzburg a émis ce mardi 4 février 2020, un mandat d'arrêt contre l'ancien Président Jacob Zuma pour ne pas s'être présenté au tribunal en vue de son procès pour corruption, rapporte Euronews.

Il ne s'est pas présenté pour des raisons médicales, renchérit le média qui indique que Jacob Zuma se ferait soigner à Cuba, sans fournir plus de détails sur son état de santé.

Billy Downer, le procureur de la République, a donc demandé à la défense de fournir plus de clarifications sur la maladie de l'ancien chef d'Etat.

Pour rappel, Jacob Zuma est accusé d’avoir reçu des pots-de-vin du fabricant d’armes français Thales par l’intermédiaire de son ancien conseiller financier Schabir Shaik, qui a été condamné pour fraude et corruption en 2005.

Zuma nie les accusations de corruption, de blanchiment d’argent et de rackets liés à l’accord d’armes à feu controversé de l’Afrique du Sud en 1999.


Le 04/02/20 à 12:31
modifié 04/02/20 à 12:31

LES + POPULAIRES

Covid 19 : L’opération « les classes citoyennes » concerne plus de 18 millions de personnes En mémoire aux victimes des crises survenues : La Côte d’Ivoire institue une « Journée nationale du pardon et du souvenir » Religion : Le Premier ministre Hamed Bakayoko rend une visite de courtoisie au Cheick Al Aïma Mamadou Traoré