Distinction des artistes africains et caribéens à Ouaga (Kundé) : La 20è édition aura lieu le 29 mai

De nombreuses stars dont Gadji Céli (à gauche) sont venues soutenir Jah Press (au centre). (DR)
De nombreuses stars dont Gadji Céli (à gauche) sont venues soutenir Jah Press (au centre). (DR)
De nombreuses stars dont Gadji Céli (à gauche) sont venues soutenir Jah Press (au centre). (DR)

Distinction des artistes africains et caribéens à Ouaga (Kundé) : La 20è édition aura lieu le 29 mai

C’est à Paris, à l’ambassade du Burkina Faso, que la 20e édition des Kundé d’Or a été lancée. C’était lors d’une conférence de presse, le 27 janvier, en présence de Alain Francis Gustave Ilboudo, ambassadeur du Burkina en France.

A cette occasion, le diplomate a salué « la qualité et la longévité qui confortent la notoriété de l’évènement qui met en lumière les artistes qui font la fierté des Africains et Caribéens ».

Avant lui, Salfo Soré dit Jah Press, le commissaire général des Kundé d'Or, a donné les articulations de l’édition 2020 qui se tiendra le 29 mai à Ouagadougou. « Nous serons à notre 20e édition et nous n’avons pas droit à l’erreur. Il faut prendre toutes les précautions pour offrir un télé-spectacle féerique », a-t-il expliqué.

Après avoir fait l’historique de son évènement, le commissaire général a annoncé des activités inédites pendant la soirée de gala et au cours du concert after Kundé. Jah Press a aussi promis une véritable fête de la musique avant de présenter un récapitulatif des 19 éditions passées dans une belle vidéo.

Les témoignages des artistes Gadji Céli, Smockey et IBK (lauréate Kundé de la diaspora 2019) ont renforcé les convictions des uns et des autres sur l’importance des Kundé sur l’échiquier évènementiel africain. Il faut noter que c'est par une minute de silence en hommage aux victimes de terrorisme et aux Forces de défense et de sécurité du Burkina Faso tombés au champ d'honneur que la cérémonie a débuté. Une autre conférence est prévue le 9 février à Ouagadougou.


LES + POPULAIRES

Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée Après les événements de Dabou : La compassion du Sénateur Gabriel Yacé aux familles éplorées Religion : Les musulmans célèbrent, mercredi, le Maoulid