Jeu vidéo: Bilan positif pour le Feja 3

FEJA 3
FEJA 3
FEJA 3

Jeu vidéo: Bilan positif pour le Feja 3

Le 27/01/20 à 16:59
modifié 27/01/20 à 16:59
Débutée le 22 novembre 2019, la troisième édition du Festival de l’électronique et du jeu vidéo d’Abidjan (Feja) a connu son apogée le 24 novembre dernier. Les vainqueurs ont reçu leurs lots le samedi 25 janvier 2020, dans les locaux de Paradise Game, situés dans l’enceinte de Cosmos à Yopougon, qui a abrité pour la toute première fois la compétition.

En dehors des traditionnels tournois majeurs qui mettent en opposition des joueurs acharnés, ce Feja 3 a innové en instituant les ‘’Side events’’. Il s’agit des tournois qui ont permis aux communautés de joueurs plus modestes, dont des artistes et influenceurs, de s’affronter sur des jeux tels que Cash royal, Call of Duty, Nba, Mortal Kombat... Fortenite...

Ce sont au total 17 gagnants qui ont été récompensés. A l’ouverture de cette cérémonie, Sidick Bakayoko, initiateur du concours s’est réjoui de l’engouement qu’a rencontré cette troisième édition du Feja. Joueurs, communautés de joueurs et partenaires ont effectivement répondu à l’appel avec près de 2000 joueurs et visiteurs, ainsi qu’une soixantaine de participants venus de l’extérieur du pays. «Ce qui prouve que le Feja a aujourd’hui l’aura d’un grand tournoi international», a-t-il conclu.

Et de souligner que contrairement à l’idée que l’on s’est longtemps fait du jeu vidéo, il ne s’agit plus d’un divertissement pour enfant. «C’est une industrie qui a muri et qui s’est adaptée aujourd’hui aux besoins et aux exigences de tous les âges. Elle est d’ailleurs parvenue à s’imposer comme la première industrie culturelle au monde, devançant celle du cinéma et de la musique», a-t-il rappelé.

Avant d’indiquer que ce secteur constitue un véritable vivier de nouveaux métiers tels que la conception ; la programmation, l’édition, ou encore le développement pour ne citer que ceux-ci. C’est pour inviter l’Afrique à prendre sa part dans la dynamique de cette industrie florissante, que cette édition du Feja organisée par Paradise game et Orange Côte d'Ivoire, a été placée sous le thème : « Quel écosystème pour favoriser la création du jeu vidéo made in Africa ?».

Le 27/01/20 à 16:59
modifié 27/01/20 à 16:59

LES + POPULAIRES

Lutte contre le Covid-19 : Une compagnie aérienne fait un important don de fournitures médicales à la Côte d’Ivoire Lutte contre le coronavirus : La viande de brousse toujours consommée à l'ouest Coronavirus: Pourquoi il faut respecter l’isolement d’Abidjan