Club service/Christophe Koreki : « Donnons un sens à notre vie en faisant le bien dans le monde »

Christophe Koreki, le gouverneur élu du District 9101 du Rotary international. (DR)
Christophe Koreki, le gouverneur élu du District 9101 du Rotary international. (DR)
Christophe Koreki, le gouverneur élu du District 9101 du Rotary international. (DR)

Club service/Christophe Koreki : « Donnons un sens à notre vie en faisant le bien dans le monde »

Le 27/01/20 à 16:53
modifié 27/01/20 à 16:53
Le gouverneur élu du District 9101 du Rotary international qui assumera pleinement sa fonction à compter du 1er juillet 2020, a participé du 19 au 25 janvier, à l’Assemblée internationale de l’organisation à San Diego, aux États-Unis.
Vous venez des Etats-Unis où a eu lieu l’Assemblée internationale du Rotary. Qu’est-ce que vous y avez fait ?
Chaque année, à la même période, en janvier, le Rotary organise son Assemblée internationale qui réunit l’ensemble des dirigeants de l’organisation, principalement, les gouverneurs de district. Il faut savoir que le Rotary est organisé en zones. A l’intérieur, il y a des districts et dans chaque district, on a un gouverneur. Les clubs sont rattachés à des districts et à la tête de chaque club, il y a un président.Le Rotary, lui-même, est dirigé par un président international. Cette Assemblée internationale réunit tous les gouverneurs entrants. En fait, l’année rotarienne commence le 1er juillet et s’achève le 30 juin. Il s’agit donc de tous les gouverneurs qui vont entrer en fonction le 1er juillet 2020. Pour l’année en cours, le District 9101 est dirigé par notre ami Thomas Somé du Burkina Faso. Le District 9101 est composé de dix pays d’Afrique de l’ouest. Ce sont la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Mali, la Guinée, le Sénégal, le Liberia, la Sierra Leone, la Gambie, le Cabo Verde et la Guinée-Bissau.

Que fait-on à une Assemblée internationale du Rotary ?

C’est l’occasion pour le président international élu de dévoiler le thème de son année, puis de donner aux 500 gouverneurs de district élus des cinq continents, les orientations stratégiques et prioritaires. Afin que ces derniers les relaient dans les districts et les clubs pour que tous les rotariens du monde travaillent dans la même direction.

Quels seront les grands axes de votre mandature ?

Il faut déjà retenir que le thème de cette année est : « Le Rotary ouvre des opportunités ». Il s’agit, pour nous, en tant que rotariens, de donner un sens à notre vie en faisant le bien dans le monde. Il est également question de donner des opportunités à toutes les communautés impactées par nos actions. C’est à partir du thème de l’année que nous déclinons toutes les actions prioritaires. Pour l’instant, je ne peux pas aller dans le détail. Nous avons d’autres plateformes officielles au cours desquelles nous allons développer le thème en profondeur. Ce n’est qu’après que nous pourrons communiquer sur les détails.

Que tirera la Côte d’Ivoire de votre gouvernance du District 9101 ?

Le Rotary est un réseau international. Il n’y a pas de bénéfice particulier pour la Côte d‘Ivoire. Il y en a pour tous les Etats membres du District. Tous les rotariens travaillent dans une même vision autour de six axes prioritaires. Le premier axe porte sur la paix et la prévention des conflits. Il faut dire que le Rotary a un siège permanent à l’Onu et est signataire de la charte de l’organisation en 1945. Le deuxième axe, c’est la prévention des maladies. Notre plus grand succès, c’est l’éradication de la poliomyélite. Ensuite, on a l’accès à l’eau potable, l’accès aux soins de santé (spécifiquement pour la mère et l’enfant), l’alphabétisation et le développement communautaire.


Le 27/01/20 à 16:53
modifié 27/01/20 à 16:53

LES + POPULAIRES

Fête de Pâques: La messe présidée par le cardinal sera retransmise en direct Covid19: 384 cas confirmés, 48 guéris et 3 décès au 8 avril 2020 Lutte contre le Covid-19: Brassivoire apporte son soutien au Ministère du Commerce et de l’Industrie