Nouvel album : Bagnon dévoile ‘‘Hypocrisie’’

Bagnon de nouveau sur la scène musicale avec "Hypocrisie" (Julien Monsan)
Bagnon de nouveau sur la scène musicale avec "Hypocrisie" (Julien Monsan)
Bagnon de nouveau sur la scène musicale avec "Hypocrisie" (Julien Monsan)

Nouvel album : Bagnon dévoile ‘‘Hypocrisie’’

Le 27/01/20 à 14:06
modifié 27/01/20 à 14:06
Après une longue période d’absence, Bagnon le Rossignol est de retour officiellement avec un album baptisé « Hypocrisie ».

Cet album composé de 10 titres sera dans les bacs début février, a dévoilé l’artiste zouglou le vendredi 24 janvier 2020, lors de son passage à Fraternité Matin, dans la commune d'Adjamé. « Si tu m’aimes, dis-le moi », « Dieu seul sait », « Jalousie et maman » sont quelques-uns des titres qui figureront sur l’album.

« L’album est intitulé Hypocrisie. Je l’ai intitulé ainsi à cause de ce que j’ai vécu. Vous savez en Afrique, quand tu as du succès, tu es bien entouré. Par contre, quand tu traverses des moments pénibles, tu te retrouves seul. Tout le monde te tourne le dos. Juste pour dénoncer tout ça. Pour dire aux amis, aux parents que c’est dans les périodes de difficulté que nous avons besoin d’un soutien. Il faut accepter de s’aimer dans toutes les circonstances de la vie », a conseillé le chanteur, ému.

Bagnon avait déjà donné un avant-goût de cet album fin 2019, en dévoilant les premiers morceaux « Si tu m’aimes, dis-le moi », « Hypocrisie » et « Hommage à Dezy Champion ».



Dans ces titres, le chanteur zouglou dénonce le manque de sincérité dans les relations humaines. De façon générale, il tire la sonnette d’alarme sur les tares de la société.Il évoque aussi les difficultés de l’amour et de la vie à deux.

Ce huitième album de Bagnon le Rossignol, qui totalise 18 ans de carrière, demeure dans le style zouglou.


Le 27/01/20 à 14:06
modifié 27/01/20 à 14:06

LES + POPULAIRES

Armée nationale / Sortie de promotion; L’armée se renforce de 139 sous-officiers sortis de l’Ensoa Concours de Cafop : Les années de formation passent à 3 ans Lutte contre le Covid-19: 69 individus de diverses nationalités refoulés à Yendéré, frontière Côte d’Ivoire-Burkina