25 ans du groupe Nsia: Le Père Abekan exhorte au dépassement pour faire de l’Afrique un leader en tout

La messe d'action grâce pour les 25 ans d'existence du groupe Nsia. (Marie Ange Akpa)
La messe d'action grâce pour les 25 ans d'existence du groupe Nsia. (Marie Ange Akpa)
La messe d'action grâce pour les 25 ans d'existence du groupe Nsia. (Marie Ange Akpa)

25 ans du groupe Nsia: Le Père Abekan exhorte au dépassement pour faire de l’Afrique un leader en tout

Le 27/01/20 à 13:01
modifié 27/01/20 à 13:01
Le groupe Nsia a célébré ses 25 ans d’existence. Pour marquer d’une pierre blanche son jubilé d’argent, employés, partenaires et amis ont été conviés à la Paroisse Saint-Jean de Cocody le vendredi 24 janvier 2020, pour une messe d’action de grâce. Il s’agissait pour le groupe d’exprimer sa reconnaissance à Dieu pour tous ses bienfaits.

Plusieurs autorités religieuses ont également fait le déplacement dont Monseigneur Pierre Claver Yesso, vicaire général, représentant l’archevêque Jean-Pierre Cardinal Kutwa.

L’abbé Norbert Abekan a souhaité que le groupe s’étende davantage en ayant des filiales sur tous les continents. Le serviteur de Dieu a invité les employés à travailler dans la solidarité, à faire de l’unité le socle de tout développement. « Seul, on va vite, mais à plusieurs, on va plus loin », dit-il.

Le Père Abekan a demandé aux uns et aux autres de s’éloigner des querelles, des calomnies, de la jalousie, etc. Rappelant que dans la marche quotidienne, les obstacles, les embuches sont légions mais cela ne doit pas être un frein. « Aujourd’hui, dans cette mondialisation, il est important d’aller plus loin. Mais comment y aller, si nous nous détruisons entre nous ? Si nous ne comprenons pas que nous sommes importants ? Que chacun à un charisme, un leadership à développer ? », s’est-il interrogé.

Pour lui, « il est impératif d’être unis. La route est parsemée de pierres qu’il faut utiliser pour bâtir et non pas pour détruire ». Ajoutant qu’avec le potentiel de l’Afrique, « il est temps de créer de véritables holdings. Ensemble, nous pouvons bâtir l’Afrique », a affirmé l’orateur.

Le président fondateur du groupe Nsia, Jean Kacou Diagou, a rappelé son parcours difficile jusqu’à ce stade de la vie de sa société. Il a tenu à remercier Dieu pour sa présence permanente dans sa vie. « Beaucoup ont pensé que j’étais fou en abandonnant une situation enviée, mon travail, pour aller créer ma société », s’est-il souvenu.

Pour Jean Kacou Diagou, il était important de célébrer ces 25 ans à l’église pour l’action et la présence de Dieu qui ont permis la matérialisation de cette vision. Et d’affirmer qu’à chaque étape de la création d’une société, il la confiait à Dieu. « Tout vient de Dieu et tout va à Lui... Il y a eu des obstacles. Cela n’a pas été facile, mais à chaque obstacle, je me confiais au Tout-Puissant qui m’a toujours donné la solution », a-t-il témoigné.

C’est pourquoi, dira-t-il, « nous sommes-là pour rendre gloire à Dieu pour tous ses bienfaits ».

Le président fondateur n’a pas omis de remercier tous ceux qui lui ont fait confiance dès la mise sur pied de cette société qui compte aujourd’hui 3000 employés.

Quant à Mme Yvette Akoua, directrice générale de Nsia assurance Côte d’Ivoire, elle a invité ses collaborateurs au travail. « L’aventure continue car vous avez de nombreux défis à relever et je vous fais confiance », a-t-elle déclaré.

Notons que le groupe Nsia est présent dans 12 pays. Des prières ont eu lieu dans ces différents pays.


Le 27/01/20 à 13:01
modifié 27/01/20 à 13:01

LES + POPULAIRES

Lutte contre le coronavirus : La viande de brousse toujours consommée à l'ouest Coronavirus: Pourquoi il faut respecter l’isolement d’Abidjan Lutte contre le Covid-19 : Une brasserie offre 4000 bouteilles d’eau au Gspm et aux bénévoles de 1er secours