Protection sociale et numérique: Mariatou Koné présente les avancées de la Côte d’Ivoire, en Inde

NDM2(DR)
NDM2(DR)
NDM2(DR)

Protection sociale et numérique: Mariatou Koné présente les avancées de la Côte d’Ivoire, en Inde

Le 23/01/20 à 23:00
modifié 23/01/20 à 23:00
Séjournant à New Delhi dans le cadre d’une mission d’échanges entre pairs, la ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Mariatou Koné a présenté les avancées de la Côte d’Ivoire en matière d’inclusion numérique et financière, le 21 janvier dernier. Fruit de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière pour la période 2019-2024, ces avancées ivoiriennes ont, fait-elle remarquer, pour objectif principal d’accroître le niveau et la qualité de l’accès aux services financiers. Ceci, grâce à un Système financier décentralisé, à une large couverture du réseau bancaire, d’assurance, d’opérateurs de téléphonie mobile, etc.

Tous ces atouts mis en place par la Côte d’Ivoire lui ont permis, poursuit-elle, d’accélérer la transition des paiements en espèces aux paiements numériques, en adhérant, en 2018, à l'Alliance Better Than Cash. Depuis, le pays fait la promotion des paiements électroniques concernant les services de l'État, avec notamment le paiement des frais de scolarité des élèves, des déclarations en douanes à travers le guichet unique du commerce extérieur, de la digitalisation du processus de déclaration et de paiement des impôts et taxes, fait savoir Mariatou Koné.

La ministre n’a pas manqué de partager le Projet filets sociaux du gouvernement qui connaît un franc succès grâce au numérique. Selon elle, pour lutter contre l’extrême pauvreté rurale, l’État ivoirien a misé sur les paiements via des canaux digitalisés pour atteindre les populations cibles. « C’est le défi novateur que le Ministère de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté s’est employé ces dernières années à relever », précise-elle. Avant d’indiquer, en termes de succès de ce mode de paiement, que, parti d’une cible de 35 milles ménages, le projet a pu s’étendre à 105 milles ménages, après deux ans d’opérationnalisation. Et s’est même étendu, récemment, en milieu urbain et péri-urbain, qui regorge de nombreuses couches de pauvreté inaccessibles aux services sociaux de base. « Le Projet Filets Sociaux Productifs touche désormais 127 000 ménages », ajoute-elle.
Aussi Mariatou Koné s’est-elle appesantie sur l’avantage sécuritaire que font gagner les utilisateurs de ce mode de paiement. Pour elle, les bénéficiaires des allocutions par exemple réduisent, grâce à ce mode, les risques de vol, de braquage etc.


Le 23/01/20 à 23:00
modifié 23/01/20 à 23:00

LES + POPULAIRES

Examens scolaires/CEPE, BEPC-TO, BAC : Les inscriptions de la session 2021 ouvertes du 19 octobre au 11 décembre 2020 Sécurité alimentaire : ‘’Amour Sans Limite’’ apporte son soutien aux personnes handicapées Don de matériels médicaux: Plus de 25 millions d’équipements aux établissements sanitaires de Treichville