Tentative de déstabilisation : Les chefs traditionnels du Gbôklè condamnent

Les chefs traditionnels et coutumiers de la région du Gbôklè engagés à préserver la paix, la stabilité et la cohésion en Côte d'Ivoire. (DR)
Les chefs traditionnels et coutumiers de la région du Gbôklè engagés à préserver la paix, la stabilité et la cohésion en Côte d'Ivoire. (DR)
Les chefs traditionnels et coutumiers de la région du Gbôklè engagés à préserver la paix, la stabilité et la cohésion en Côte d'Ivoire. (DR)

Tentative de déstabilisation : Les chefs traditionnels du Gbôklè condamnent

Le 20/01/20 à 17:21
modifié 20/01/20 à 17:21
Les chefs coutumiers et traditionnels de la région du Gbôklè (Fresco et Sassandra) condamnent la tentative de déstabilisation de la Côte d’Ivoire déjouée par les services de renseignement et qui avait été révélée par le procureur de la République, en décembre dernier.

Dans une déclaration lue le 18 janvier à Fresco, par Zabavy Fulgence Raoul, chef de village de Kôyiri (Fresco), ils marquent leur indignation contre cette tentative qui, estiment-ils, tend à saper les efforts de développement initiés par le Président de la République, Alassane Ouattara et à mettre en péril la cohésion sociale et la paix.

Ces chefs traditionnels soutiennent, par ailleurs, les actions de développement entreprises par le gouvernement du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, sous la houlette du Chef de l'Etat. Actions qui ont permis à la Côte d’Ivoire, rappellent-ils, de redresser son économie, de se repositionner sur l’échiquier international et de permettre à toutes ses régions, dont celle du Gbôklè, de bénéficier d’infrastructures structurantes, notamment le marché flambant neuf et moderne de Sassandra, un débarcadère, le bitumage de la voirie de la ville (7 km).

Les autorités traditionnelles du Gbôklè rejettent donc toute activité visant à compromettre ce processus. Surtout que l'annonce de la prochaine visite du Premier ministre dans la région et la floraison des poteaux électriques dans les villages renforceront ces acquis. Le taux d’électrification devrait même passer de 12% à 80%, du fait de la prochaine construction du barrage de Boutoubré 2 dont les études de faisabilité sont déjà disponibles.

C’est pourquoi ils exhortent tous les fils et filles, en particulier « les élus et cadres du Gbôklè, à se tenir loin des actes de déstabilisation de notre pays et des comportements antidémocratiques ». Et de poursuivre: « Les ambitions personnelles et les aventures hasardeuses d'un élu ou d'un cadre ne doivent pas mettre en péril la vie des populations et retarder le développement de Fresco et de Sassandra ».

En revanche, ils apportent leur soutien au Chef de l’État et le remercient d’avoir porté son choix sur l’un de leurs fils, en la personne de Légré Dakpa Philippe, pour occuper le poste de secrétaire d’État auprès du ministre des Transports, chargé des Affaires maritimes, au sein du gouvernement Amadou Gon Coulibaly IV. Zabavy Fulgence Raoul a, au nom de ses pairs, assuré Alassane Ouattara de leur adhésion à sa vision qui vise à faire du pays un eldorado, avant d’appeler l’ensemble de la classe politique à s’inscrire résolument dans la voie du dialogue pour des élections apaisées.

Zabavy Fulgence Raoul a lu cette déclaration entouré de ses pairs. Fresco est la localité d'origine de l'ancien ministre des Sports, Alain Lobognon.



Le 20/01/20 à 17:21
modifié 20/01/20 à 17:21

LES + POPULAIRES

Covid-19 : 11 Nouveaux cas portant à 190 cas confirmés, 9 guéris, 1 décès en Côte d'Ivoire Coronavirus : Les entreprises reçoivent le soutien du gouvernement Lutte contre le Covid-19! Trois centres d’accueils touristiques fermés au public