Présidence des Ziguéhi de Côte d’Ivoire: Les élections annulées, Grand Végas installé

Goli Alexandre alias Zandro, président sortant (en tee shirt) en compagnie du nouveau président, Lacina Konaté dit Grand Végas. ( DR )
Goli Alexandre alias Zandro, président sortant (en tee shirt) en compagnie du nouveau président, Lacina Konaté dit Grand Végas. ( DR )
Goli Alexandre alias Zandro, président sortant (en tee shirt) en compagnie du nouveau président, Lacina Konaté dit Grand Végas. ( DR )

Présidence des Ziguéhi de Côte d’Ivoire: Les élections annulées, Grand Végas installé

Le 18/01/20 à 18:02
modifié 18/01/20 à 18:02
La présidence de l’Association des Ziguéhi de Côte d’Ivoire (Azici) n’est plus vacante. Le candidat Lacina Konaté dit Grand Végas a été désigné pour assurer cette fonction. Ainsi en ont décidé les membres fondateurs de l’Azici, après consultation des membres du comité statutaire. L’information a été donnée au cours d’un rassemblement des Ziguéhi auquel a été conviée la presse, dans la soirée du 16 janvier, à Cocody.

A cette occasion, Grand Végas a été officiellement investi par le président sortant Alexandre Goli, alias Zandro. Cette décision vient mettre fin à un processus électoral controversé qui a démarré au mois de décembre dernier. En effet, l’élection prévue le 15 décembre 2019, en vue de départager les candidats Grand Végas et Lelou Apollos Johnson Raphaël, n’a jamais eu lieu. La faute aux nombreuses dissensions, contestations et suspicions qui ont envenimé les rapports entre les deux camps, débouchant sur une crise électorale sans précédent au sein de la famille des Ziguehi. «Après 12 réunions infructueuses du comité ad’hoc, nous avons décidé de confier la résolution définitive de cette crise aux membres fondateurs de l’Azici», a expliqué Bruno Goli, dit Gunter, président du comité ad’hoc.

Selon ses explications, l’instauration d’un processus électoral pour assurer le renouvellement des instances d’une association telle que l’Azici, est loin d’être une excellente trouvaille. «Nous avons tenté d’instaurer la démocratie à l’Azici, mais ce n’est pas une démarche compatible avec cette association qui a, par ailleurs, toujours désigné ses dirigeants par consensus», a-t-il laissé entendre. Selon le porte-parole des membres statutaires, Jules Maya Kouassi, la désignation de Grand Végas s’est opérée sur la base de critères bien établis. Nous avons été guidés, a-t-il expliqué, par le respect de l’objectif qui a conduit à la naissance de l’Azici, à savoir la défense des intérêts des Ziguéhi.

Dès lors deux questions se posent. Quelle sera la réaction du candidat Lelou Apollos? Par ailleurs, cet épisode marquera-t-il la fin de la crise née de cette aventure électorale ? En tout cas, le président fraîchement investi a indiqué que sa main reste tendue pour une collaboration franche avec son adversaire d’hier pour la bonne marche de l’Azici. «Je ne veux pas d’une présidence divisée. Je veux une Azici unie. Nous devons démontrer aux yeux de tous que nous sommes un mouvement mature», a-t-il confié

Le 18/01/20 à 18:02
modifié 18/01/20 à 18:02

LES + POPULAIRES

La Russie dévoile son médicament pour traiter le coronavirus Covid-19: Le colonel-major Touré Hervé (Vetcho) offre des kits de protection et de produits d’hygiène à la région du Hambol Lutte contre le coronavirus : La communauté villageoise de Nyan sensibilisée