Déguerpissement de la forêt classée de Rapides-Grah : Alain-Richard Donwahi suspend l’opération

Alain-Richard Donwahi, ministre des Eaux et forêts. (DR)
Alain-Richard Donwahi, ministre des Eaux et forêts. (DR)
Alain-Richard Donwahi, ministre des Eaux et forêts. (DR)

Déguerpissement de la forêt classée de Rapides-Grah : Alain-Richard Donwahi suspend l’opération

Le 16/01/20 à 16:18
modifié 16/01/20 à 16:18
Le ministre des Eaux et forêts, Alain-Richard Donwahi, a décidé, dans un communiqué publié, ce jeudi 16 janvier 2020, de la « suspension immédiate de l’opération » de déguerpissement de la forêt classée de Rapides-Grah.

Cette décision du ministre est motivée par les débordements constatés au cours de l’opération. « Vu certains débordements constatés, qui risquent de porter atteinte à la paix sociale dans la région, le ministre des eaux et forêts décide de la suspension immédiate de l’opération », indique le communiqué.

« Les préfets des départements concernés sont saisis pour l’application de cette décision », poursuit le document. L’opération de déguerpissement menée conjointement par les agents des eaux et forêts, de la gendarmerie nationale et les forces armées de Côte d’ivoire a démarré le mercredi 15 janvier 2020, sous la conduite de la Société de développement des forêts (Sodefor).

Cette opération vise à freiner l’occupation illégale des forêts par les populations. A noter que la forêt classée de rapides-Grah, est située entre les départements de Méagui et de San Pedro.

Le 16/01/20 à 16:18
modifié 16/01/20 à 16:18

LES + POPULAIRES

Lutte contre le cancer du sein: Les femmes de Fraternité Matin sensibilisées aux dangers de la maladie Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré