Organisation Can 2021-Chan 2020 : Le grand déballage de la Caf

Le président de la Caf est accompagné par Samuel Eto'O et une importante délégation au Cameroun. (DR)
Le président de la Caf est accompagné par Samuel Eto'O et une importante délégation au Cameroun. (DR)
Le président de la Caf est accompagné par Samuel Eto'O et une importante délégation au Cameroun. (DR)

Organisation Can 2021-Chan 2020 : Le grand déballage de la Caf

Le 14/01/20 à 17:57
modifié 14/01/20 à 17:57
Présent au Cameroun depuis le lundi 13 janvier 2020, avec une forte délégation constituée d’anciens joueurs, de sélectionneurs, de cadres, de hauts responsables de club et d’administrateurs de la Caf pour une visite de trois jours, le président de la Confédération africaine de football, le Malgache Ahmad, va prendre d’importantes décisions concernant la Can 2021 et le Chan 2020.

Deux évènements programmés au Cameroun mais dont on ne connaît ni les dates exactes ni les conditions dans lesquelles elles se tiendront. A Yaoundé où il a été accueilli par le ministre camerounais des Sports, le patron du football africain a rencontré les autorités compétentes et toutes les parties prenantes à l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations. « Aujourd’hui marque la deuxième visite officielle au Cameroun, la première était avec le chef de l’État et cette fois, je suis en visite de travail pour rencontrer les autorités compétentes du football et les parties prenantes, et prendre des décisions importantes concernant la Can 2021. Je me sens à l’aise parce que je suis ici pour écouter toutes les personnes concernées et non pour faire des recommandations », a déclaré Hamad à son arrivée, le 13 janvier, à l’aéroport de Yaoundé.

A la fin de sa visite, le président de la Caf va trancher d’abord sur la capacité du Cameroun à recevoir la Can 2021 et ensuite arrêter les dates définitives de la compétition. Pour le Chan 2020, prévu du 4 au 25 avril, le Cameroun devra également convaincre la Caf sur la disponibilité et la qualité des infrastructures prévues à cet effet.

Le pays de Biya devait initialement organiser la Can 2019, finalement confiée à l’Égypte. Mais, suite à de grands retards, il avait récupéré l’organisation de la Coupe d’Afrique suivante. La Can 2021 était, elle, censée se dérouler en juin/juillet. Mais elle devrait finalement se tenir en janvier/février comme lors des 31 premières éditions du tournoi.

Les causes de ce changement : la première édition de la Coupe du monde des clubs élargie, programmée en juin/juillet 2021, et une saison des pluies en Afrique centrale peu propice à la pratique du football
Le 14/01/20 à 17:57
modifié 14/01/20 à 17:57