Fondation Raoul Follereau: Avec un dépistage positif toutes les 2 minutes, la lèpre est encore d’actualité

La Fondation Raoul Follereau qui lance du 24 au 26 janvier en France, la 67e collecte pour le soutien des actions de lutte contre la lèpre. (Fondation Raoul Follereau)
La Fondation Raoul Follereau qui lance du 24 au 26 janvier en France, la 67e collecte pour le soutien des actions de lutte contre la lèpre. (Fondation Raoul Follereau)
La Fondation Raoul Follereau qui lance du 24 au 26 janvier en France, la 67e collecte pour le soutien des actions de lutte contre la lèpre. (Fondation Raoul Follereau)

Fondation Raoul Follereau: Avec un dépistage positif toutes les 2 minutes, la lèpre est encore d’actualité

Par (AIP)
Le 14/01/20 à 17:08
modifié 14/01/20 à 17:08
Toutes les deux minutes, un dépistage positif est fait de la lèpre dans le monde entier, a indiqué la Fondation Raoul Follereau, qui lance du 24 au 26 janvier en France, la 67e collecte pour le soutien des actions de lutte contre la lèpre.

Ainsi, 10 000 bénévoles de la fondation Raoul Follereau se mobiliseront partout en France, à cette période, afin de soutenir la lutte contre la maladie de la lèpre, classée par l’OMS comme une maladie tropicale négligée.

Cette 67e collecte viendra soutenir les actions de la Fondation Raoul Follereau sur le terrain et permettra, entre autres, la mise en place de stratégies terrain visant à limiter la transmission de la maladie et mettre fin aux séquelles.

Contrairement aux idées reçues, indique la fondation dans un communiqué, la lèpre n’a pas été éradiquée. Elle gagne davantage du terrain, avec près de 210 000 nouveaux cas recensés chaque année, dans le monde.

Pour stopper cette maladie, la fondation s’inscrit dans une stratégie de terrain alliant dépistage, prévention, au travers notamment du projet People, traitement et accompagnement des malades en vue de mettre fin aux séquelles dues à la maladie.

Le projet People est né du constat que, malgré des efforts de contrôles soutenus, des pays comme les Comores et Madagascar font face à de nombreux nouveaux cas de lèpre du fait d’un dépistage passif.

Pour enrayer cette progression, l’Institut de médecine tropical d’Anvers (IMT) a entamé une étude afin de déterminer quelle serait la méthode préventive la plus efficace pour mettre fin à cette maladie et de déployer le programme aux Comores et à Madagascar.

La Fondation Raoul Follereau œuvre également dans des programmes de recherche thérapeutique et vaccinale. Ainsi depuis plusieurs années, la fondation accompagne la recherche sur les vaccins, et regarde avec espérance le projet développé aux États-Unis, qui entre en phase 2 d’essai clinique sur des volontaires.

Pour financer l’ensemble de ses actions, la fondation Raoul Follereau sollicite la générosité du grand public du 24 au 26 janvier, avec possibilité de faire un don sur le site de la fondation www.raoul-follereau.org.p
Par (AIP)
Le 14/01/20 à 17:08
modifié 14/01/20 à 17:08