Duekoué/Intronisation de l’Imam Sy Savané : La marraine, Gielen Somda Georgette, salue « un homme qui rêve d’un pays fraternel »

Mme Gielen Somda Georgette, la marraine de la cérémonie d'investiture (DR)
Mme Gielen Somda Georgette, la marraine de la cérémonie d'investiture (DR)
Mme Gielen Somda Georgette, la marraine de la cérémonie d'investiture (DR)

Duekoué/Intronisation de l’Imam Sy Savané : La marraine, Gielen Somda Georgette, salue « un homme qui rêve d’un pays fraternel »

Le 14/01/20 à 13:52
modifié 14/01/20 à 13:52
Mme Gielen-Somda Georgette dite ‘’Maman Boya’’, de la Société coopérative Boya de Duekoué, marraine de la cérémonie d’intronisation de l’Imam de Duekoué a salué l’intronisation de l’Imam Ayoub Sy Savané. « L’imam Sy Savané est particulièrement attaché à la paix. C'est un homme profond qui rêve d’un pays fraternel. Puisse l’exemple de ce grand homme de Dieu servir de référence aux autres », a-t-elle déclaré lors de la cérémonie d’intronisation. C’était à Duekoué, le 10 janvier 2019, en présence Cheick Boikary Fofana, président du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques (Cosim).

Le nouvel élu, l'Imam Sy Savané recevant son certificat et les symboles liés à sa fonction (DR)



Le guide de la communauté musulmane après avoir prodigué les conseils d’usage au nouvel élu l’a encouragé à exercer sa fonction dans la droiture à la lumière du Coran. A Duekoué, Cheick Boikary Fofana a prôné la paix, le pardon et la cohésion sociale. Les autorités administratives et religieuse ont pris part à cette cérémonie d’intronisation. L’Imam Sy Savané a donc reçu des mains du guide de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire un certificat lié à sa fonction. Quand l’Imam Sarba de Bouaké lui a remis des symboles, tels un exemplaire du Coran et un bâton de commandement pour guider sa communauté.

La marraine, Gielen Somda Georgette offrant un présent au chef de la communauté musulmane de Côte d'Ivoire (DR)



Pour la marraine, la religion est primordiale et les guides religieux jouent un rôle de premier plan auprès des populations. « Ils apportent une contribution spéciale à la vie spirituelle, sociale et morale de notre pays, de notre ville », soutenu Mme Gielen-Somda Georgette. Aussi a-t-elle indiqué aux populations que les religieux devraient aborder avec eux des sujets liés à la vie socioéconomique et internationale.



Le 14/01/20 à 13:52
modifié 14/01/20 à 13:52

LES + POPULAIRES

Établissement et renouvellement des cartes d’identité: Le gouvernement sort la grosse artillerie Covid-19/ Transports routiers et fluvio-lagunaires : 1500000 masques offerts aux usagers Coronavirus : Le Conseil National de Sécurité proroge l’état d’urgence jusqu’au 14 juin 2020